Suivez Nous

Considéré comme l’un des plus grands écrivains du continent africain, l’Ivoirien Ahmadou Kourouma (1927-2003) est aujourd’hui le parangon de la littérature africaine avec ses « africanismes » : «Il y avait une semaine qu’avait fini dans la capitale Koné Ibrahima…». Cette phrase qui ouvre Les Soleils des indépendances signifie que Koné Ibrahima était mort voilà […]

Lire la suite →