Suivez Nous

Procès Love Gugu-Yvidéro : Love Gugu désormais fixée sur son sort

Arsene DOUBLE | | Société

Love Gugu et Yvidéro

Après sa comparution devant le tribunal de première instance d’Abidjan-Plateau, la cyber-activiste réputée lesbienne Love Gugu connait désormais son sort. Accusée de diffamation à l’endroit de la web-humoriste Yvidéro qu’elle avait traitée de lesbienne, Love Gugu a été condamnée ce vendredi 20 août 2021 à 3 mois de prison avec sursis et d’une amende d’un million de francs CFA.

 

L’affaire Love Gugu-Yvidéro connaît son point de chute, depuis ce vendredi. Après sa comparution devant le tribunal de première instance d’Abidjan-Plateau, la cyber-activiste réputée lesbienne Love Gugu a été condamnée à 3 mois de prison avec sursis et d’une amende d’un million de francs CFA. Un verdict qui a néanmoins le mérite d’être salué des fans de Love Gugu.

Car la condamnation avec sursis signifie que leur star n’aura pas à purger sa peine derrière les barreaux. Loin de la prison, elle sera encore présente sur les réseaux sociaux pour communier avec eux. Mais, Love Gugu devra veiller à ne pas commettre une autre infraction pendant 5 ans. Sinon, elle se verra dans l’obligation de séjourner pendant 3 mois à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA).

Accusée de diffamation à l’endroit de la web-humoriste Yvidéro qu’elle avait traitée de lesbienne, la cyber-activiste Love Gugu a été, pendant quelques jours, détenue à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA), dans l’attente de son procès ce vendredi 20 août au Palais de justice d’Abidjan-Plateau.

En prélude à sa comparution devant le tribunal de première instance d’Abidjan-Plateau, Love Gugu avait reçu de nombreux soutiens sur les réseaux sociaux. Dans la matinée du jeudi 19 août, plusieurs personnes ont marché dans la commune de Yopougon pour demander sa libération.

« Depuis quelques jours nous assistons à une tragique histoire, l’arrestation de notre combattante d’armes, c’est-à-dire une blogueuse du nom de maman Love Gugu. (…) Aujourd’hui, je demande à tout le monde, l’heure n’est plus aujourd’hui de venir s’asseoir pour faire des vidéos dans le but de montrer à tout le monde que ce qui a été dit sur Yvidero est réel. (…) ,mais la seule chose que je demande, c’est de voir maman Love Gugu dehors », avait déclaré le blogueur Apoutchou National dans une vidéo de près d’une heure.

Arsène DOUBLE

Mots-clefs : , , ,