Suivez Nous

Affaire Love Gugu/ Yvidero : les internautes partagés

Irene COULIBALY | | Société

Love Gugu et Yvidéro

La cyber activiste Love Gugu est déférée à la Maca depuis quelques jours pour avoir traité la web humoriste Yvidero de lesbienne dans une vidéo. Après avoir clamé qu’elle ne disait que la vérité, les internautes se retrouve partagés entre les deux femmes.

 

L’affaire Love Gugu/ Yvidero fait beaucoup jaser sur la Toile depuis plusieurs jours. Déférée à la Maison d’arrêt de correction d’Abidjan (Maca) suite à une plainte de l’humoriste, Love Gugu continue de dire à qui veut l’entendre la relation homosexuelle qu’elle a entretenue avec Yvidero. Une situation qui emmène quelques internautes à prendre position.

Partagés, quelques-uns se sont prononcés. « Depuis quelques jours nous assistons à une tragique histoire, l’arrestation de notre combattante d’armes, c’est-à-dire une blogueuse du nom de maman Love Gugu. (…) Aujourd’hui, je demande à tout le monde, l’heure n’est plus aujourd’hui de venir s’asseoir pour faire des vidéos dans le but de montrer à tout le monde que ce qui a été dit sur Yvidero est réel. (…) ,mais la seule chose que je demande, c’est de voir maman Love Gugu dehors », s’est exprimé le blogueur Apoutchou National dans une vidéo de près d’une heure.

« Parlons du cas Yvidero’show et Love Gugu. Des choses ont été dites sur la première citée jusqu’à dire qu’elle avait des preuves matérielles pour soutenir ses propos. Yvi a, à la suite de ces accusations, été victime de railleries. (…) je me rappelle que c’était tout en larmes qu’elle me disait que tout ce qui se dit sur elle n’a pour seul but que de la salir, de la freiner, de casser son moral. On lui avait demandé de porter plainte si elle est sûre et certaine que c’est un mensonge (…) Aujourd’hui, c’est Yvi qui est la méchante parce qu’elle a décidé que son image soit blanchie ? », interroge Franck Bi Ballo.

« Le fait de mettre Love Gugu en prison ne veut pas dire que c’est faux. Le manque de preuve ne veut pas dire mensonge », a déclaré l’influenceur Juste Crépin Gondo, dans une lettre ouverte à Yvidero.

Les avis restent partagés sur cette affaire et de nouveaux rebondissements pourraient intervenir.

Irène COULIBALY

Mots-clefs : , , ,