Suivez Nous

Côte d’Ivoire : Un corps découvert à l’Université Félix Houphouet

Innocent KONAN | | Société

Le 20 juin 2024, à la faculté de Criminologie de l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, le corps sans vie de Diarrassouba Adama, 60 ans, a été découvert. Cet incident tragique a bouleversé la communauté universitaire et soulève de nombreuses questions.

Un triste réveil pour l’université

La matinée du 20 juin 2024 a été marquée par la découverte macabre de Diarrassouba Adama à la faculté de Criminologie. Diarrassouba, tôlier de profession, a trouvé la mort dans ce lieu inhabituel. Le Secrétaire Général de la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), Kambou Sié Tcharcou, a exprimé sa profonde tristesse face à cet événement tragique. « Je suis profondément peiné par cette situation. La police scientifique poursuit les enquêtes, mais il semble que le défunt souffrait d’une maladie, car des médicaments ont été trouvés sur lui », a-t-il déclaré.

Les circonstances de la découverte

Selon Kambou Sié Tcharcou, Diarrassouba Adama aurait passé la nuit près de la faculté de Criminologie, en compagnie de trois autres personnes qui l’auraient ensuite laissé seul. « Nous avons été profondément surpris par cette nouvelle ce matin. C’est douloureux, mais tout appartient à Dieu. Son corps a été découvert ce matin », a expliqué le Secrétaire Général national de la FESCI.

Immédiatement après la découverte, le commissariat du 8ème arrondissement a été contacté et est intervenu pour constater les faits. La police scientifique était également présente pour commencer les investigations nécessaires.

Un décès de plus sur le campus

Ce décès vient s’ajouter à une série de tragédies sur le campus de l’Université de Cocody. Le cas le plus récent remonte au 14 janvier 2023, lorsque Diabagaté Ibrahim, étudiant en master 1 de Physique-Chimie, a été retrouvé pendu dans le bâtiment U de l’université.

Mots-clefs : , , , ,