Suivez Nous

Rokia Traoré emprisonnée en Italie, son avenir judiciaire en suspens

Jonas Kouassi | | Musique

Depuis le jeudi 20 juin, la célèbre chanteuse malienne Rokia Traoré est incarcérée en Italie. Cette situation découle d’un différend familial avec le metteur en scène belge Jan Goossens concernant la garde de leur fille de neuf ans.

En 2023, Rokia Traoré a été condamnée par la justice belge à deux ans de prison pour non-représentation d’enfant. « Elle est très combative et pense à protéger les droits de sa fille qui est encore à Bamako », a déclaré Maddalena Claudia Del Re, l’avocate de Rokia Traoré, détenue depuis vendredi à la prison de Civitavecchia, située à environ cent kilomètres de Rome.

En compagnie de l’ambassadeur du Mali, Me Del Re lui a rendu visite mercredi pour prendre de ses nouvelles et préparer sa défense après son arrestation à l’aéroport de Fiumicino, alors qu’elle s’apprêtait à participer à la Fête de la Musique malgré un mandat d’arrêt européen émis par la justice belge.

Bien qu’emprisonnée, Rokia Traoré reste déterminée, selon son avocate : « Elle veut défendre ses droits et ceux de son enfant. Elle cherche à résoudre cette situation qui a malheureusement affecté sa carrière. Elle est en bon état d’esprit, forte, combative et intelligente. »

Au cœur de cette affaire, la garde de leur fille de neuf ans est disputée entre Rokia Traoré et son ex-conjoint belge Jan Goossens. Depuis sa condamnation en 2023 par la justice belge, un mandat d’arrêt européen limite les déplacements de Rokia Traoré, entravant gravement sa carrière.

L’avocat de Jan Goossens a mentionné que son client a proposé « un nouvel accord familial » visant à concilier les deux parties concernant la garde de leur fille. Cependant, selon l’avocat belge, Rokia Traoré aurait rejeté cette proposition.

Rokia Traoré doit comparaître devant la cour d’appel de Rome le mardi 2 juillet pour déterminer si elle sera libérée ou maintenue en détention.

Jonas Kouassi

Mots-clefs : , ,