Suivez Nous

“Les chinois” de DJ Arafat, interdits de vibrer au rythme de la nouvelle chanson de Debordo Leekunfa intitulée “Que du saal”

Arsene DOUBLE | | Musique

Dimanche 15 mars 2020, Debordo Leekunfa donnera naissance à un bébé musical, qui sera baptisé “ Que du Saal”. Mais, curieusement, l’artiste Couper-décaler compte priver certains mélomanes du plaisir de son nouveau single. Leur interdissant de ne point vibrer au rythme de son “Que du Saal”. Les “chinois” de DJ Arafat, qui l’ont hué  en l’humiliant au concert de Dj Mix en décembre dernier, sont en réalité les mélomanes visés par la mise en garde de Patrick Tanguy Séry Digbeu.

« Tous ceux qui m’ont humilié, lapidés, lors du concert de mon confrère  Dj Mix, en aucun cas, je veux voir danser ni écouter mon Que du Saal. Merci ! » publie Debordo Leekunfa sur sa page Facebook. Une mise en garde qui montre bien que Debordo Leekunfa n’a pas encore oublié la grande humiliation essuyée le dimanche 22 décembre 2019 au Palais de la culture de Treichville lors du concert de Emile Joël Sofonnou, alias Dj Mix Premier.

Favorables à Dj Mix, mais hostiles à Debordo Leekunfa , les “chinois” de DJ Arafat venus nombreux à ce concert ont conspué Ôpa La Nation, monté sur scène pour se produire.

Rancunier, l’interprète de “Spécialité ivoirienne” compte bien se venger de ses détracteurs en leur défendant de vibrer au rythme de son nouvel opus “Que du Saal”, qui verra officiellement le jour bientôt.

« J’ai reconnu deux dedans, poursuit Debordo Leekunfa. Très souvent, ils sont au VIP. Si le DJ balance le “Qds”[ Que du Saal, ndlr] , sortez du coin, sinon mon côté Leekunfa va s’activer très mal !  Pour moi ne reste pas à l’étranger. Je suis bété et Gouro. Merci ! »

 

Arsène DOUBLE