Suivez Nous

Hiro Le Coq : la star française révèle avoir été influencée par Douk Saga et Dj Arafat

Arsene DOUBLE | | Musique

Hiro Le Coq,chanteur et rappeur français originaire de la République démocratique du Congo

Le rappeur français d’origine congolaise, Hiro Le Coq révèle avoir été influencé par deux acteurs majeurs du mouvement Coupé-décalé : Douk Saga et Dj Arafat.

 

Douk Saga et Dj Arafat : deux grandes figures du mouvement Coupé-décalé qui resteront à jamais gravés dans la mémoire de la star française d’origine congolaise, Hiro Le Coq, membre-fondateur du groupe BANA C4. Hiro, de son vrai nom Dimitri Nganda, révèle avoir été influencé par Douk Saga, le concepteur dudit mouvement, et Dj Arafat, réputé Roi du Coupé-décalé.

Douk Saga aura réussi à décomplexer les africains de la diaspora qui avaient toujours cette pesanteur sociologique qui les éloignaient de l’ostentation. Grâce à lui, les africains ont retrouvé cette fierté qui leur manquait.

« En France, on voyait les noirs africains comme des hommes modestes ou qui vivaient dans l’extrême pauvreté. Mais avec le mouvement du coupé-décalé, on a compris que l’africain lui aussi pouvait bien s’habiller et être chic », affirme-t-il.

Et Hiro Le Coq de renchérir : « Douk Saga a ramené ce truc, tu es africain, j’ai une belle voiture, j’aime les bonnes choses, j’aime la marque… ».

S’agissant de DJ Arafat, il a plutôt insisté sur la force de création permanente de l’artiste. « Arafat, c’est la créativité, c’est toute une carrière de titres et des titres, même quand ça allait moins bien, l’année d’après, il revenait avec quelque chose qui faisait danser tout le monde… ».

Fondateur du groupe à succès BANA C4, Hiro Le Coq est un chanteur et rappeur français âgé de 28 ans. Hiro, dont les premiers succès musicaux remontent à 2011, fait partie aujourd’hui de l’univers des nouvelles stars internationales. C’est à juste titre qu’il a été désigné comme coach, pour la troisième édition de ”Voice Africa francophone”, en compagnie de sommités telle que Lokua Kanza et Charlotte Dipanda.

Arsène DOUBLE

Mots-clefs : , , ,