Suivez Nous

Getty, la nouvelle étoile africaine de Stockholm

Firmin Koto | | Musique

-

Ce n’est pas de notoriété qu’un jeune artiste africain est aussi adulé à Stockholm. Les conditions de représentation sur scène étant très sélectifs, les premiers explorateurs africains dans ce secteur on vite fait de troquer leur costume d’artistes contre d’autres, réalité oblige très souvent même si certains essaient de se maintenir sur l’échiquier musical des ghettos de Stockholm.

Lui, la musique lui a été présenté dans sa famille à son jeune âge par ses parents qui étaient des amateurs de musique et qui s’essayaient à des instruments à leurs moments perdus. Getty cependant a fait école. Ayant senti très tôt cette vocation, il s’y oriente en fonction. Déjà à 16 ans il intègre Rytmus une grande école de musique au centre-ville de Stockholm, seulement 7 ans de vie après avec ses parents en Suède. À 18 ans il fait ses premières armes comme freelance requin de studio et choriste. Pour avoir une pratique constance de son art, le groupe musical Zifa, un groupe musical composé de Suédois et d’Africains lui ouvre ses portes. Déjà lead vocal, Getty veut approfondir ses connaissances musicales, car pour lui il faut que les Africains s’orientent beaucoup plus dans la musique intellectuelle. Un projet de recherche pour musique de film intitulé “Tribe” retient alors son attention. Après quoi il peut faire partie des productions de Sixpoint film et faire la musique de la pièce de théâtre « Jésus Christ super star ».Très vite il est remarqué par Hair américaine hippie en Allemagne qui lui propose le rôle principal de Had avec cette création il fait plusieurs tournées en Europe jusqu’a ce que le devoir familial le rappelle à l’ordre. En effet son fils Pascal venait de naitre et donc il fallait qu’il laisse tout tomber pour être auprès de sa famille. De retour en Suède entre sa vie de famille et sa carrière musicale naissent de très grandes ambitions chez Getty, nom qui lui a été attribué parce que il était à sa naissance prématurée petit comme un spaghetti.

En tant qu’artiste, mais aussi en tant qu’Africain, il est préoccupé par la grande mutation en Afrique avec les enjeux du développement durable. Il veut se faire le porte-parole de sa génération. Il écrit donc de très beaux textes, des messages forts en lingala (il est d’origine congolaise) en français et en suédois emballé par des sonorités mixtes en vogue. Remarqué par Intermédiaire Consulting, cette boîte afro suédoise de relation publique et lobbying signe avec lui et lui trouve des contrats de spectacle, parmi lesquelles les 100%culture awards et le gala organisé récemment par Afrosvenskarnas Riksförbund avec des représentants de la jeunesse européenne. Pendant ce temps son single figure dans la play list des importantes radios de la ville.

Les choses accélérées ainsi pour Getty qui est contraint d’accélérer lui aussi. Son premier album solo dont la sortie est prévue dans quelques mois, on en parle déjà á Stockholm où on pense aussi que Getty est la nouvelle étoile de la musique africaine.

-

-