Suivez Nous

15e édition AfrikFashion Show: Isabelle Anoh a mis les petits plats dans les grands !

100pour100culture | | Mode

Pour une 15e édition, Isabelle Anoh a mis les petits plats dans les grands pour AfrikFashion Show. Et réussi la prouesse de faire défiler sur le “T ” du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, le samedi 6 novembre, sa marraine, Mme la ministre des Affaires étrangères et des Ivoiriens de l’extérieur, Kandia Camara, le ministre de la Promotion des PME et de l’Artisanat, Félix Anoblé et Siandou Fofana du Tourisme et des Loisirs. Lequel Co présidait la cérémonie avec sa collègue de la Culture et de l’industrie des Arts et du Spectacle, Harlette Badou N’guessan, excusée. 

Bien plus, la promotrice de l’un des plus grands événements de l’habillement et du textile du Continent africain, a mué en mannequins d’une soirée haut-en-couleurs, le chanteur du groupe Magic System, Manadja, la journaliste-écrivaine Anzata Ouattara, la chanteuse Sly de Sly et l’animatrice télé, Carolyne Dasylva.  Tous et toutes, aux côtés des mannequins professionnels ont porté avec grâce et élégance, les tenues tant classiques qu’excentriques des 4 générations de créateurs ivoiriens à l’honneur cette année, autour du thème ” Made in Côte d’Ivoire “. Une manière fort éloquente de signer le label du pays dans l’essor de la mode africaine. Et l’opportunité pour Isabelle Anoh, toute aussi créatrice de mode avec sa griffe Missano présente sur le podium, de dévoiler la nouvelle appellation de l’événement : AfrikFashion Week. 

Par ailleurs, avec les faîtières continentales et nationales de l’écosystème, honneur et gloire ont été rendus au doyen des créateurs, Pathé’O, pour le rayonnement de la mode africaine. Dans son adresse inaugurale, Isabelle Anoh a remercié et félicité ses “Précieux créateurs, sublimes mannequins, et tous ceux qui  interviennent dans les métiers du textile et de l’habillement, de la coiffure et des accessoires, de la parfumerie et de la cosmétique “. Qui, en dépit des contingences de toutes sortes, dont la dernière fut, il y a à peine une année et demie, la survenue de la pandémie de la Covid, ont érigé AfrikFashion  comme l’un des cadres incontournables de promotion et de valorisation de la mode.

Avant de réitérer son infinie gratitude et sa reconnaissance sans fin à SEM le Premier ministre Patrick Achi ,  à Mme la ministre d’État Kandia Camara, Mme la Ministre de la Culture et de l’Industrie des Arts et du Spectacle, Harlette Badou N’Guessan, et à celui du Tourisme et des Loisirs, Siandou Fofana.

Au-delà de la symbolique des 15 printemps d’une créativité flamboyante, les 15 créateurs à l’affiche   ont  fait la démonstration du savoir-faire du « Made in Côte d’Ivoire ». Dont la vitalité s’est exprimée, cette journée-même, à travers le marché éphémère, ici-même. Démontrant ainsi et s’il en était besoin, la résilience des créateurs et acteurs de la mode qui ont fortement souffert des effets de la Covid. 

Les  15 créateurs ont décliné à travers des tenues inédites dans des matériaux et inspirations du terroir, en 4 dimensions générationnelles, la force créative de la mode Made in Côte d’Ivoire.  Il s’agit de Ciss St  Moïse, St Joe, Étienne Marcel, Pathé O et Michelle  Yakice pour la génération  des Séniors; Anderson D, MB Design,  Momoche, Tim Création, Patrick Asso, pour les Juniors, Franck Gnamien, Modeste Ba, Yohou Couture, pour les cadets ,Michael Trah et  Diamond Couture pour les Benjamins.

 

100pour100culture