Suivez Nous

La chroniqueuse Annie-France : un mal nécessaire pour l’émission “PEOPL’EMIK”

Arsene DOUBLE | | Média

Annie France Bamba, chroniqueuse ivoirienne

Annie-France Bamba est une jeune chroniqueuse ivoirienne célèbre pour ses interventions un peu « décalées ». Chroniqueuse fort controversée de l’émission “PEOPL’EMIK” présentée par Yves Aymard sur La 3, Annie-France Bamba a de nombreuses fois eu maille à partir avec certains de ses invités, dont le dernier cas en date concerne Tina Glamour, la mère de Dj Arafat. A celle-ci, la chroniqueuse avait reproché de régulièrement se prononcer sur les questions concernant Dj Arafat, à travers les réseaux sociaux. Des reproches mal pris par Tina Glamour qui, après l’émission, a réclamé son retrait de “PEOPL’EMIK”. Chose quasi-impossible, quand on sait que Annie-France Bamba contribue par ses interventions un peu « décalées » au succès de l’émission-débat “PEOPL’EMIK”.

 

Non ! Annie-France Bamba ne sera pas sanctionnée, encore moins retirée du talk-show “PEOPL’EMIK”. Annie-France incarne bien son rôle de chroniqueuse, qui n’a pas forcément besoin de contenter tout le monde. En sa qualité de chroniqueuse de “PEOPL’EMIK”, Annie-France n’est pas obligée d’être d’accord avec ses invités.

D’entrée de jeu, Tina Glamour et ses nombreux soutiens devraient, avant de décharger leur rage sur Annie-France, s’enquérir du principe de cette émission. “PEOPL’EMIK” n’est rien d’autre qu’une émission axée sur la polémique. L’animateur vedette Yves Aymard et ses chroniqueurs se doivent, au cours de l’émission, de soumettre une série questions plus ou moins embarrassantes à leurs convives, composés en majorité de célébrités.

S’il n’est pas rare que ces questions qui touchent tant à leurs carrières professionnelles qu’à leurs vies privées soient suivies parfois de quelques remarques, elles permettent aux téléspectateurs de découvrir leurs stars, sous un autre aspect, en dehors de la scène.

Revenons sur la grosse polémique qu’avait suscitée en mai 2020 sa remarque portant sur le talent de chanteuse de Vitale, qui était ce jour-là l’invitée de “PEOPL’EMIK”. Lorsque la jeune chroniqueuse Annie-France a reproché à Vitale de ne pas savoir chanter et que sa chanson « donne envie de se suicider », la chanteuse Coupé-décalé, soutenue par ses pairs et fans, ont, après l’émission, prononcé des méchancetés sur Annie-France, en exigeant même son retrait de “PEOPL’EMIK”. Mais, jusqu’à ce jour, Annie-France est là et continue de vous léser avec ses points de vue un peu « décalés ».

Pourquoi Annie-France Bamba, la très controversée chroniqueuse conserve sa place au sein de “PEOPL’EMIK” ? L’ancien animateur de la RTI Barthélémy Inabo Zouzoua, réagissant aux nombreuses critiques à l’encontre de la jeune dame concernant l’affaire Vitale, répond : « Le rôle assigné à Annie France Bamba dans l’émission, c’est d’être agressive. On n’a donc pas le droit de l’incendier. Elle a fait son travail et jusqu’aujourd’hui, je la soutiens. »

Barthélémy Inabo Zouzoua a répondu juste. Annie-France Bamba est une professionnelle, contrairement à ce que pensent les téléspectateurs lambdas. Elle contribue par ses interventions un peu « décalées » au succès de “PEOPL’EMIK”.

La diva Tina Glamour, la génitrice du roi du Coupé-décalé Dj Arafat, ainsi que ses nombreux soutiens sont libres de lancer autant de piques qu’il peuvent contre Annie-France Bamba, mais doivent savoir qu’elle reste indispensable non seulement pour Yves Aymard, animateur vedette de “PEOPL’EMIK”, mais aussi pour Didier Bléou, directeur de La 3.

Arsène DOUBLE

Mots-clefs : , ,