Suivez Nous

Usher ALIMAN, Journaliste et écrivain ivoirien: “L’avenir musical en Côte d’Ivoire sera ce que les musiciens et chanteurs ivoiriens en feront…”

Firmin Koto | | Litterature

Journaliste et écrivain ivoirien, Usher ALIMAN  est l’un des grands spécialistes des cultures urbaines africaines. Auteur du livre sur l’histoire du coupé-décalé : “Douk Saga ou l’histoire interdite du coupé-décalé” et Auteur du livre sur l’histoire de la génération zouglou : “Espoir 2000, les secrets d’un zouglou insoumis”, Usher ALIMAN a été Secrétaire Général de Rédaction du magazine Top Visages. Le Rédacteur en chef des émissions télé “Dimanche De Foot” de la RTI 1 et “Madame, Monsieur Bonsoir” de la RTI 2 nous parle de ses œuvres qui nous replongent dans l’univers culturel ivoirien.

Usher ALIMAN, vous êtes journaliste et écrivain ivoirien mais aussi spécialiste des cultures urbaines africaines. Cela nous donne justement, l’occasion d’avoir votre avis sur ce que représentent les cultures africaines aujourd’hui à l’ère du numérique.

La culture, c’est ce qui construit un homme et l’identité d’une nation. Au-delà des aspects récréatifs, c’est une matrice dans laquelle une nation peut puiser pour s’affirmer. Si ”l’american way of life” s’est imposé à une grande partie du monde, travaillons pour que ”l’african way of life” s’impose également. Et avec l’avènement du numérique, il y a de plus en plus d’offres qui reconnectent l’homme noir aux cultures africaines authentiques. Je pense que c’est une bonne chose pour la reconquête, la réappropriation, la préservation, l’affirmation de l’identité africaine.

 Vous êtes auteur des livres sur l’histoire du coupé-décalé : Douk Saga va ou l’histoire interdite du coupé-décalé et sur l’histoire de la génération zouglou : Espoir 2000, les secrets d’un zouglou insoumis. Le zouglou et le coupé décalé aujourd’hui, quel diagnostic ?

 Le zouglou et le coupé -décalé sont deux musiques urbaines qui occupent une place importante dans le paysage musical ivoirien. C’est une partie de l’identité musicale de la Côte d’Ivoire et cela est  à préserver. Mais après, il y a la grande question de savoir si l’artiste doit imposer sa vision musicale à son public ou si l’artiste doit juste surfer sur les tendances musicales, du moment, qui marchent. Personnellement, je pense que si Amédée Pierre, Ernesto Djédjé, Meiway et bien d’autres légendes de notre musique traversent le temps et les générations c’est parce qu’ils ont une identité musicale forte et affirmée.

 Comment voyez-vous l’avenir musical en Côte d’Ivoire ?

L’avenir musical en Côte d’Ivoire sera ce que les musiciens et chanteurs ivoiriens en feront. Je pense que nous sommes à une sorte de carrefour où il faut peut-être autant de musique passe partout que de musique avec une identité ivoirienne, africaine plus marquée.

Pour en venir à votre actualité, vous êtes l’auteur du livre « DICTIONNAIRE IVOIRIEN ILLUSTRÉ » qui vient de paraître. On ne pourrait parler de dictionnaire ivoirien sans parler de langue ivoirienne. Nous sommes curieux de savoir ce qu’est la langue ivoirienne.

Comme tous les dictionnaires, le dictionnaire ivoirien illustré a une partie de ses entrées consacrée aux noms propres. Il fait l’inventaire des idées, événements et personnes qui ont marqué l’histoire de la Côte d’Ivoire depuis des siècles. 

Le dictionnaire ivoirien illustré a une autre partie consacrée au parler ivoirien,  avec les  mots et expressions de Côte d’Ivoire. Le parler ivoirien est constitué de plusieurs couches: il y a d’abord les mots et expressions issus des  langues ivoiriennes: baoulé, dioula, bété, sénoufo, etc. Il y a ensuite les français de Dago, de Moussa, de Monsieur Zézé. Il  y a enfin le nouchi qui est sans doute la couche la plus célèbre de ce parler ivoirien-là. Le dictionnaire ivoirien illustré donne les définitions et des exemples d’utilisation des mots et expressions les plus utilisés dans le parler  ivoirien.

A quel besoin répondent les illustrations dans cet ouvrage ?

Les photos servent à présenter des images de grands personnages qui ont marqué l’histoire de la Côte d’Ivoire aux lecteurs.  Quant aux dessins, ils servent à rendre le dictionnaire ivoirien illustré plus ludique, plus agréable à lire, notamment pour les enfants.

Quelle est la particularité de cet ouvrage ?

La grande particularité de cet ouvrage, c’est le fait qu’il raconte la Côte d’Ivoire de A à Z. Tous les domaines de la vie de la Côte d’Ivoire y sont. De l’histoire du peuplement de la Côte d’Ivoire jusqu’ à la géographie physique et humaine. En passant par les traditions, les sciences et techniques, la philosophie, la littérature, les arts et spectacles, la gastronomie, la mode, le monde paysan, les médias, la médecine,  etc. En cette période de crise des valeurs morales, le dictionnaire ivoirien illustré présente des personnages dans différents domaines qui peuvent servir de valeurs morales, de références, de modèles à copier pour les jeunes.

Pour finir, il faut le rappeler, vous avez été Secrétaire Général de Rédaction du magazine Top Visages. Rédacteur en chef de l’émission télé “Dimanche De Foot” de RTI 1. Rédacteur en Chef de l’émission télé Madame, Monsieur Bonsoir de RTI 2. Qu’en est-il de vos activités de journaliste pour lesquelles vous êtes le plus connu ?

Je continue d’être journaliste. J’ai dirigé et je continue à diriger des rédactions en presse écrite et en télévision. Même si mes activités littéraires me prennent de plus en plus de temps.

 

Firmin Koto

Mots-clefs : , , , ,