Suivez Nous

Chorégraphie: Franck Olivier Oulaï veut favoriser des échanges culturels entre la CI et le reste du monde

Binso Binso | | Danses

-
Favoriser des échanges culturels entre la Côte d’Ivoire et le reste du monde après une décennie de crise. C’est l’un des objectifs du stage multidisciplinaire qui se tient du 12 au 26 février prochain en Côte d’Ivoire.

A l’initiative de l’Ivoirien, Franck Olivier Oulaï, Chorégraphe et professeur de Danse africaine à Paris et ancien élève de l’Ecole de Danse et d’Echanges culturels (EDEC) de Rose Marie Guiraud, ce stage de danse, percussion, sculpture et de découverte qui se tient se veut un rendez- vous du donner et du recevoir entre la Côte d’Ivoire et la France. Le voyage qui comprendra des actions sociales donnera la chance, à la délégation française, de s’imprégner des réalités africaines, surtout les us et coutumes des populations ivoiriennes des villes et des villages. D’Abidjan, la caravane ira dans le pays profond, principalement dans l’extrême Ouest de la Côte d’Ivoire dans le village de Zaïpobly, dans le département de Toulépleu. Bien sûr, les attractions artistiques et touristiques des localités pittoresques comme Jacqueville, Grand Lahou, Guiglo, Taï seront visitées… Danser de village en village, permettra, à ceux qui arrivent en Côte d’Ivoire, pour la première fois, de découvrir l’Afrique traditionnelle et l’origine de ses danses, tout en ayant un contact privilégie avec ses fils et filles dans leur quotidien. Il faut noter que c’est sous les auspices de la Compagnie Shakubuku et une association française que cette visite- découverte est organisée. Le monde étant devenu un village planétaire, il est temps d’ouvrir la Côte d’Ivoire à l’international et ce stage arrive à point nommé.