Suivez Nous

« Monnè, outrages et défis » sur les planches à Paris

Atse Ncho De Brignan | | Théâtre

Le Tarmac de la Villette, à Paris, a servi de cadre durant un mois (21 mars au 21 avril 2007, du lundi au samedi à 20h) à l’adaptation théâtrale du livre Monnè, Outrages et défis de l’écrivain ivoirien Ahmadou Kourouma.

théâtre

Cette scène présente Djigui Keita, “Roi des pays de Soba dans le Mandingue”, qui règne sur ses terres lorsqu’il voit arriver les Nazaréens de Faidherbe. D’abord hostile, il décide de résister, mais, peu à peu, succombe et, de malentendus en compromissions, devient l’infortuné complice des envahisseurs et, plus tard, conduit son peuple vers le “monnè” (outrage en Malinké, la langue maternelle de l’auteur) de la colonisation, au terme de ses 120 ans de règne.
Un conte féroce, une farce ironique, une tragédie historique, une épopée rapportée par Djigui et son griot, “infidèle” traducteur et “diseur de vérité”… Un peu de tout cela mais surtout un grand roman, le second de l’écrivain ivoirien Ahmadou Kourouma, aujourd’hui adapté par Stéphanie Loïk et sa “déhontée façon” de rendre à l’écrivain la pièce de son Monnè…
Textes d’Ahmadou Kourouma
Adaptation scénique et mise en scène : Stéphanie Loïk
Conception musicale : Jacques Labarrière
Lumière et régie générale : Gilles Bouscarle
Costumes : Anuncia Blas
Avec Hassane Kassi Kouyaté, Phil Deguil, D’de Kaba.