Suivez Nous

Le Swahili au programme scolaire des écoles sud-africaines en 2020

100pour100culture | | Société

Les élèves sud-africains vont pouvoir choisir le swahili comme langue optionnelle après le français, l’allemand et le mandarin, dès la rentrée en 2020. Le swahili sera la première langue africaine hors d’Afrique du sud, enseignée à l’école.

Pour les autorités sud-africaines, le swahili étant la troisième langue la plus parlée en Afrique après l’anglais et l’arabe, elle a l’avantage de rassembler les Africains. “C’est aussi l’une des langues officielles de l’Union africaine. Nous sommes convaincus que l’enseignement du swahili dans les écoles sud-africaines contribuera à promouvoir la cohésion sociale avec nos concitoyens africains”, a ajouté la ministre Motshekga.

L’Afrique du Sud n’est pourtant pas le premier pays qui se lance dans cette réforme. L’apprentissage du swahili a été rendu obligatoire dans l’enseignement secondaire en Ouganda en 2016, ce qui s’ajoute à l’anglais et au luganda, deux langues les plus parlées dans le pays.

Parlé par plus de 150 millions de locuteurs, soit environ 15% de la population africaine, le swahili est pratiqué notamment en Tanzanie, au Kenya, en République démocratique du Congo. Il partage aussi des racines communes avec les langues comoriennes.

Il s’agit de la troisième langue la plus parlée en Afrique après l’arabe et l’anglais. Elle est l’une des langues officielles de l’Union Africaine et est également enseignée dans des universités étrangères telles que l’Université de Cambridge en Angleterre, l’Institut national des Langues et des Civilisations Orientales en France, l’Université de Queensland en Australie et l’Université des Langues étrangères de Pékin en Chine.

 

Innocent KONAN