Suivez Nous

Suède : Amanda Zahui (prix sport Miroir 2019) donne un discours émouvant contre les inégalités

Firmin Koto | | Société

©Crédit Photo : Bildbyrån

Née de père ivoirien et de mère Suédoise, Amanda Zahui n’est plus à présenter dans le milieu du basket en Suède, tant au plan national qu’international pour ses performances. C’est sans nul doute une des raisons qui motive sa montée sur le podium et reçoit pour cette année 2019 le prix « Sport Miroir » décerné chaque année à une personnalité sportive. Elle gagne en plus d’autres prix par la télévision nationale suédoise svT 4.

La   jeune afro suédoise saisie donc l’occasion pour lancer un discours qui n’est pas passé inaperçu dans la société suédoise empreint tout de même à toutes sortes d’inégalités.

« Ce prix est pour nous tous qui sommes trop épais, trop long, trop noir, trop sombre, pour les filles et pour les garçons. Pour nous qui sommes différents. Dieu nous aime parce que nous sommes différents » déclare Amanda Zahui dans son discours.

Elle a notamment reçu le prix par le biais de l’initiative Basketball Gäris, qui vise à inciter les jeunes filles à faire du sport. C’est d’ailleurs raison pour laquelle, elle a voulu remercier particulièrement Basket Gäris qui lui a permis de participer à ce projet. Lequel lui donne aujourd’hui l’occasion de dénoncer certaines inégalités dans la société suédoise et de faire prendre conscience sur ces faits.

Le discours d’Amanda Zahui dans son intégralité

« Je voudrais commencer par remercier Dieu, remercier Dieu pour ma famille, pour ma famille merveilleuse qui me soutient, pour que je sois toujours une personne meilleure.

J’aimerais remercier Basket Gäris, qui m’a permis de participer à votre projet. Et toutes les personnes impliquées qui non seulement aident les filles de Vårby, mais également les citoyens de Suède à vivre leurs rêves et à atteindre leurs objectifs.

SVT – Merci beaucoup, c’est un grand honneur de recevoir ce prix. Merci également de croire en la chaîne antiraciste en Suède. Merci de nous avoir souligné, car vous incitez les gens à croire en nous, merci beaucoup.

Mais ce prix ne me représente pas seulement. Ce prix représente tous ceux qui ont été refusés à cause de leur couleur de peau, de leur religion, de leur rupture, de leur orientation sexuelle et de leur sexualité.  Ce prix représente toutes les jeunes femmes et adultes à qui on a dit de ne pas avoir leurs propres rêves. Ce prix représente les petits garçons et hommes à qui on a dit que leurs rêves ne comptent pas. Ce prix représente également chacun de nous qui demandons jour après jour que le racisme et le mal intimidant disparaisse.

Ce prix est destiné à Noel Filén-Hammarström, qui a ouvertement et courageusement fait un pas de plus vers la vie en soi. Ce prix est pour nous tous qui sommes trop épais, trop long, trop noir, trop sombre, pour les filles et pour les garçons, pour nous qui sommes différents. Dieu nous aime parce que nous sommes différents »

Ainsi Amanda Zahui ose pour tous ceux qui ne savent pas comment défendre leurs propres droits et ce qui les passionnent. C’est tout de même une grande première en Suède où l’individualisme à souvent pris le pas sur ces personnes victimes d’inégalité. Des inégalités dont Amanda Zahui n’échappe pas et pour lesquelles elle veut rependre l’amour avec son prix.

IL faut cependant noter qu’à 24 ans, Amanda ZAHUI est la seule suédoise à ce jour qui officie à la WNBA avec déjà 3 saisons avec New York Liberty.

 

Firmin KOTO