Suivez Nous

Can 2023 : Qualiée miraculeusement, la Côte d’Ivoire se prépare pour un duel épique contre le Sénégal en huitièmes de finale

Issa Kone | | Sport

Après une série de matchs captivants lors de la troisième journée, les Éléphants de la Côte d’Ivoire ont réussi à décrocher leur billet pour les huitièmes de finale de la CAN 2023. Ils sont maintenant prêts à relever le défi du Sénégal lors du prochain tour, dans un affrontement qui s’annonce électrisant.

Ce tournant majeur s’est produit à la clôture du Groupe F, où le Maroc a remporté une victoire cruciale contre la Zambie par un seul but. Parallèlement, un match sans buts a été enregistré entre la République Démocratique du Congo et la Tanzanie, se terminant sur un match nul, créant une ambiance de suspense dans les villes de San Pédro et Korhogo.

Malgré une défaite cuisante contre la Guinée équatoriale (0-4), la Côte d’Ivoire semble renaître de ses cendres dans cette Coupe d’Afrique des Nations qu’elle organise. Cependant, elle devra afficher une toute autre détermination face aux redoutables Lions du Sénégal, qui ont dominé sans conteste leur groupe avec trois victoires en autant de matchs.

Le scénario a pris une tournure inattendue lorsque Jean-Louis Gasset, l’entraîneur principal, a démissionné de son poste après la déroute contre la Guinée équatoriale. Le 24 janvier, Emerse Faé, son adjoint, a été promu pour prendre les rênes de l’équipe, apportant ainsi un vent de fraîcheur à la tactique des Éléphants.

Cette décision radicale a été prise après une défaite humiliante, où l’équipe nationale ivoirienne a concédé quatre buts sans réponse. L’annonce de la démission de Gasset, adressée au Premier ministre de la Côte d’Ivoire, Robert Beugré Mambé, a été immédiatement acceptée, marquant le début d’une nouvelle ère sous la direction de Faé.

Ainsi, la Côte d’Ivoire se prépare à affronter le Sénégal avec une énergie renouvelée et un nouvel entraîneur aux commandes. Ce choc en huitièmes de finale promet d’être un spectacle intense faisant de cet affrontement un moment clé de la CAN 2023.

Issa Kone

Mots-clefs : ,