Suivez Nous

« Les réseaux sociaux sont sources de péché », les propos fortement critiqués d’un imam burkinabé

Arsene DOUBLE | | Société

L’imam Lassané Sakandé

L’imam Lassané Sakandé a provoqué la colère des internautes burkinabés en exhortant les jeûneurs à faire attention aux commentaires, aux visuels et aux pertes de temps sur les réseaux sociaux.

 

« En effet, les réseaux sociaux sont sources de péché à travers le regard, les commentaires et les pertes inutiles de temps, si l’on n’y prend garde », a déclaré l’imam Lassané Sakandé dans une interview accordée au quotidien burkinabé Le Pays. Comme on pouvait s’y attendre, les propos du guide religieux ont suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux.

Oui oui c’est ça même, « les réseaux sociaux sont des sources de péchés », mais nous autres sommes dedans et l’assumons entièrement ! », peste l’internaute Naïm Touré dont le poste sur Facebook a suscité près de 600 commentaires en début de soirée.

« Les effets du jeûne certainement. Pourtant le FAIB Burkina, L’AEEMB Burkina (structures musulmanes, ndlr) etc… sont sur les réseaux sociaux. Dosons un peu car Allah est miséricorde! », ironise l’internaute Madi de Eddie Ouédraogo.

Le journaliste Mahamadi Ouédraogo connu son le nom de Mdi Ouédraogo n’est pas du même avis.

« Les réseaux sociaux sont une opportunité pour promouvoir le bien et récolter des mérites auprès de Dieu. Mais si tu prends les réseaux sociaux pour dénigrer, calomnier, escroquer, mentir, chercher palabre où y a n’en pas, là tu es en train de commettre des péchés. C’est à cause de ça qu’un Imam a dit que les Réseaux Sociaux sont une source de péché, il a bien dit une source. Une source, ça veut dire que c’est donner à tout le monde et c’est l’usage qui te fait savoir si c’est un bien ou un mal pour toi », argue-t-il.

La polémique qu’ont suscitée les propos de l’imam Lassané Sakandé n’aurait pas eu lieu, si ses déclarations avaient été bien comprises. Le leader religieux s’était évertué, lors de son entretien avec Le Pays, à mettre en lumière les différents facteurs susceptibles de compromettre la qualité du jeûne. Citant en exemples les réseaux sociaux et l’incivisme.

Arsène DOUBLE

Mots-clefs : , , , ,