Suivez Nous

MMA en Côte d’Ivoire: Robert Beugré Mambé s’engage aux côtés de Francis Ngannou

Rachelle Tape | | Société

En visite en Côte d’Ivoire, le redoutable combattant camerounais Francis Ngannou a captivé le Premier Ministre Robert Beugré Mambé lors de discussions centrées sur la jeunesse et l’élan des projets sportifs. Une rencontre inattendue qui promet de propulser le MMA sur le devant de la scène ivoirienne.


Au cœur d’une convergence improbable entre politique et combat, Francis Ngannou, émissaire du monde du Mixed Martial Arts (MMA), a tissé des liens prometteurs avec le Premier Ministre ivoirien Robert Beugré Mambé. Plongeant dans des échanges aussi audacieux que les coups portés sur le ring, les deux personnalités ont exploré des horizons où la jeunesse et le dynamisme sportif se rencontrent.

Le Premier Ministre, imprégné d’une vision résolument axée sur la jeunesse et le développement, a fait une promesse majeure à Ngannou. Un engagement vibrant en faveur du MMA en Côte d’Ivoire, visant à propulser le sport au-delà des frontières conventionnelles. « Encourager les jeunes à s’investir », telle est la mission que Beugré Mambé s’est donnée, promettant un soutien indéfectible à la Fédération du sport MMA.

L’écho de cette alliance résonne déjà au-delà des couloirs du pouvoir. Francis Ngannou, lui-même, s’est exprimé avec enthousiasme, saluant la perspective d’un avenir où la jeunesse ivoirienne trouvera dans le MMA un terrain d’expression et de développement.

La visite de Ngannou ne se limite pas à des promesses sur papier. Elle s’inscrit dans le cadre du tournoi « Dream MMA », un événement épique qui a animé le Palais des sports de Treichville à Abidjan. Sous les feux des projecteurs, le tournoi oppose le Cameroun et la Côte d’Ivoire dans une joute sportive effervescente.

« Dream MMA » ne se contente pas d’être un spectacle, il s’agit d’un catalyseur pour l’ascension des athlètes. Les initiateurs du tournoi ambitionnent de fournir aux combattants des installations de classe mondiale, les propulsant ainsi vers l’excellence selon les normes internationales. Une vision partagée par Ngannou et soutenue par Beugré Mambé, qui laisse entrevoir un avenir étincelant pour le MMA en Côte d’Ivoire.

Rachelle TAPE

Mots-clefs : , ,