Suivez Nous

L’homosexuel Loïc Djeukam alias Shariko condamné à 5 ans de prison ferme

Irene COULIBALY | | Société

Drapeau du mouvement LGBT

Ils ont été condamnés par la justice camerounaise pour homosexualité. Shariko et Patricia passeront 5 années fermes en prison.

 

Loïc Djeukam, transgenre plus connu sous le sobriquet de Shariko, et Roland Mouthé alias Patricia étaient détenus depuis février 2021. Ils ont finalement été reconnus coupables de « tentative d’homosexualité, outrage public aux mœurs et défaut de carte nationale d’identité », a déclaré Me Richard Tamfu, l’un des avocats de la défense.

A cette sanction s’ajoute une amende. « Ils ont aussi écopé d’une amende de 200.000 FCFA (300 euros) et des frais de procédure de 22.300 FCFA (33 euros) et risquent un an supplémentaire de prison au cas où ils ne parviennent pas à payer ces sommes », a-t-il ajouté.

L’homosexualité, il faut le rappeler, est interdite au Cameroun. La loi prévoit des peines allant de 6 mois à 5 ans de prison couplé d’une amende pouvant atteindre les 200.000 FCFA à l’encontre de toute personnes reconnues coupable l’homosexualité.

Irène COULIBALY

Mots-clefs : , ,