Suivez Nous

« Je ne veux pas avoir accès à elle…» Marc Zopo refuse-t-il de rencontrer Rafna, la fille de Carmen Sama ?

Issa Kone | | Société

Plus de quatre ans après le décès de son mari Ange Didier Houon, également connu sous le nom d’Arafat DJ, Carmen Sama semble désormais prête à reconstruire sa vie. Lors de son récent séjour à Dubaï, la veuve de Dj Arafat a discrètement annoncé son intention en retirant le surnom « Sama » que lui avait donné le regretté Daïshikan. Un geste fort qui a suscité une vive polémique en ligne.

Interrogé sur son opinion concernant ce choix radical de la veuve de son neveu défunt, Marc Zopo n’a pas mâché ses mots. Le pasteur partage l’avis de nombreux observateurs selon lequel Carmen Sama a effectué ce changement pour se consacrer à son nouveau foyer.

« Le nom Sama lui a apporté ce qu’il devait lui apporter. Aujourd’hui, elle prend le nom Yao pour poursuivre son aventure et refaire sa vie puisqu’elle doit se remarier. C’est donc tout à fait normal qu’elle retire le Sama que Didier lui avait donné pour adopter le Yao qu’elle utilisera désormais dans son nouveau foyer », a déclaré Marc Zopo. Interrogé sur l’éventualité de l’ingratitude de Carmen Sama envers sa famille, le pasteur a évité de s’aventurer sur ce terrain, affirmant qu’il ne souhaite pas entrer dans le débat de l’ingratitude ou de la bonne foi.

« Je ne veux pas rentrer dans ce débat d’ingratitude ou de bonne foi. Ce que je sais, c’est qu’elle est la mère de notre enfant même si je ne la vois pas », a-t-il répondu. En réponse à une question de l’animatrice concernant l’accès à Rafna, la fille de son neveu défunt Arafat Dj, Marc Zopo a été catégorique en précisant qu’il n’avait aucune intention d’avoir accès à Rafna.

« Qui nous donnerait accès à elle si nous-mêmes n’en avons pas l’envie ? Je ne veux pas. Je n’ai aucune intention d’avoir accès à elle », a-t-il conclu. Pour rappel, le surnom « Sama » avait été attribué à Carmen par son défunt mari Dj Arafat. « C’est venu de mon mari, à la base, je ne m’appelle même pas Sama, mais vous connaissez votre artiste… un matin il s’est réveillé, j’étais à la cuisine, il m’appelle Bébé, je réponds, puis il me dit que je m’appelle désormais Carmen Sama », avait confié la veuve lors d’une interview.

Issa Kone

Mots-clefs : , , ,