Suivez Nous

La fête des ignames chez les Baoulés

100pour100culture | | Société

La fête des ignames est l’une des fêtes qui rassemblent plusieurs peuples notamment les Baoulés, peuple situé au centre de la Cote D’ivoire et faisant partie du groupe Akan. La fête des ignames chez les Baoulés est perçue comme un moyen de rassemblement qui leur permet d’adorer leur divinité. C’est aussi l’occasion pour eux de rendre hommage à la reine Pokou qui dans l’histoire a dû sacrifier son fils unique pour leur permettre la traversée du fleuve ghanéen pour rentrer en Côte d’Ivoire.

Cette fête est également appelée l’ananipo. La fête des ignames a proprement dit est la consécration de l’igname qui va ensuite servir pour l’adoration des fétiches, des ancêtres morts, des différentes divinités.

Cette consécration doit se faire par les autorités du village comme le chef du village ou les personnes mandatées à le faire.

Après la consécration de l’igname, elle sera préparée et utilisée pour faire les adorations aux différentes divinités. Mais il faut savoir que l’igname se prépare en foufou uniquement (pâte qu’on obtient avec l’igname préparée à laquelle on ajoute de l’huile rouge), car c’est cette pâte-là qu’on utilisera pour faire les adorations aux différents esprits.

A la fin de ces adorations, après que les esprits aient reçu leur part, les villageois sont autorisés à déguster leurs plats dans la joie.

Pour finir, la fête des ignames peut être vue comme un moyen de retrouvailles pour les Baoulés, mais retenons aussi qu’on peut choisir le jour du Nouvel An pour célébrer la fête des ignames.

 

Isabelle ADOH

Mots-clefs : , ,