Suivez Nous

Coupure d’Internet : La Côte d’Ivoire face à une crise de connectivité

Jonas Kouassi | | Société

Après une interruption majeure du service Internet qui a débuté jeudi, la Côte d’Ivoire observe une restauration progressive de la connectivité depuis vendredi. Cette panne, résultant de dommages aux câbles sous-marins, a non seulement perturbé la Côte d’Ivoire mais aussi plusieurs autres pays africains.

Le gouvernement ivoirien, en collaboration avec les opérateurs Orange et MTN, a déployé une cellule de crise pour gérer la situation et accélérer le processus de réparation. Les efforts conjoints ont permis de rétablir partiellement l’accès à Internet, avec l’objectif d’une normalisation complète prévue d’ici la fin de la semaine.

La panne a eu un impact significatif sur les activités quotidiennes et économiques, soulignant la dépendance croissante de la société à la technologie numérique. Les entreprises, les services bancaires et les communications personnelles ont été fortement affectés, mettant en évidence la nécessité d’une infrastructure Internet fiable et résiliente.

En outre, il est important de noter que la Côte d’Ivoire n’est pas isolée dans cette crise. D’autres nations, telles que le Liberia, le Ghana, le Bénin, le Burkina Faso, l’île Maurice et le Togo, ont également subi des perturbations, avec des conséquences étendues sur leurs économies et communications.

Cette situation régionale met en lumière les défis communs auxquels sont confrontés les pays africains en matière de connectivité et la nécessité d’une coopération transnationale pour renforcer l’infrastructure numérique contre de telles vulnérabilités.

Jonas Kouassi