Suivez Nous

Côte d’Ivoire: Observateur Ebène retrouve sa liberté après deux lois de détention

Issa Kone | | Société

Libéré le 14 juin 2024, l’humoriste ivoirien Observateur Ebène, alias Florent Amany, a suscité une vague d’enthousiasme parmi ses fans et sur les réseaux sociaux. Sa sortie prématurée après une condamnation pour diffamation et atteinte à l’honneur d’autrui marque un tournant dans sa carrière controversée.

Après deux mois passés derrière les barreaux du Pôle pénitencier d’Abidjan, l’humoriste Observateur Ebène a enfin retrouvé la liberté vendredi 14 juin 2024. « Je suis libre, je suis libre, je suis très content », a-t-il clamé dans une vidéo devenue virale en un temps record. Les réactions de joie et de soutien n’ont pas tardé à inonder les réseaux sociaux.

Le retour d’Observateur Ebène à la liberté fait suite à une condamnation prononcée le 23 avril 2024 par le tribunal de Première Instance d’Abidjan. Reconnu coupable de diffamation et d’atteinte à l’honneur via les réseaux sociaux, l’humoriste avait écopé d’une peine d’un an de prison, dont six mois ferme et six mois avec sursis, ainsi qu’une amende de cinq millions de francs CFA.

Durant son incarcération, l’état de santé d’Observateur Ebène avait suscité de vives inquiétudes. L’influenceur Apoutchou National avait d’ailleurs joué un rôle clé en sensibilisant le public à cette situation. Dans une publication émotive, il lançait un appel désespéré à l’État : « Je demande pardon à l’État, pardon au procureur, pardonnez, libérez-le avant qu’il ne soit trop tard. Il a compris la leçon. »

Cette mobilisation massive sur les réseaux sociaux a sans doute contribué à la décision des autorités de libérer l’humoriste plus tôt que prévu.

Une carrière sous surveillance

Connu pour son humour acerbe et ses prises de position controversées, Observateur Ebène n’en est pas à sa première polémique. On se souvient notamment de la blague déplacée envers le couple de la star du Rap Ivoire DDB, qui avait provoqué une vive réaction de la part des intéressés.

Désormais libre, l’humoriste devra naviguer prudemment entre son engagement artistique et les leçons tirées de cette expérience carcérale.

Cette libération marque un nouveau chapitre dans la carrière de l’humoriste, qui devra faire preuve de tact et de discernement dans ses futures créations pour éviter de nouveaux déboires judiciaires.

Issa Koné

Mots-clefs : , , , ,