Suivez Nous

Universal Music retire ses chansons de TikTok: voici les raisons du conflit

Issa Kone | | Musique

La plus grande major mondiale de l’industrie musicale, Universal Music Group (UMG), a annoncé mardi le retrait de ses chansons du réseau social TikTok, après l’échec de négociations avec la plateforme sur des questions telles que la rémunération des artistes et des auteurs-compositeurs. Ce conflit oppose deux géants du secteur du divertissement, qui ont des intérêts divergents sur la valeur et l’usage de la musique.

Dans une lettre ouverte, Universal a accusé TikTok d’« essayer de construire une entreprise basée sur la musique, sans payer la juste valeur de la musique ». 

Les deux parties ont discuté des termes d’un nouvel accord, le contrat existant devant expirer ce mercredi. Mais l’accord n’a pas été renouvelé. Universal reproche à TikTok de proposer de payer « un taux qui n’est qu’une fraction du taux payé par les principales plateformes dans une situation similaire ».

Selon Universal, TikTok ne représente qu’environ 1% du chiffre d’affaires total d’Universal, alors qu’il compte plus d’un milliard d’utilisateurs. Universal relève également d’autres problèmes tels que la présence d’un grand nombre d’enregistrements générés par l’intelligence artificielle (IA) sur la plateforme TikTok, qui porteraient atteinte aux droits des artistes. Universal demande donc une « compensation appropriée » pour les artistes et les auteurs-compositeurs, ainsi qu’une meilleure protection de leurs œuvres contre les méfaits de l’IA.

TikTok défend son rôle de promotion et de découverte pour les artistes

Dans un communiqué, TikTok a jugé « triste et décevant qu’Universal Music Group ait fait passer sa propre cupidité avant les intérêts de ses artistes ». TikTok estime que la maison de disques a « choisi de se détourner du soutien puissant d’une plateforme qui compte plus d’un milliard d’utilisateurs et qui sert de véhicule de promotion et de découverte gratuit pour leurs talents ». TikTok affirme que la musique est au cœur de son expérience utilisateur, et que la plateforme permet aux artistes de se faire connaître et d’interagir avec leurs fans. TikTok cite notamment le cas de Lil Nas X, qui a connu le succès grâce à son titre Old Town Road, devenu viral sur TikTok. TikTok qualifie les déclarations d’Universal de « fausses », et assure qu’il respecte les droits des créateurs de musique.

Quelles conséquences pour les utilisateurs et les artistes ?

Le retrait des chansons d’Universal de TikTok pourrait avoir des conséquences importantes pour les utilisateurs et les artistes. Les utilisateurs pourraient voir disparaître de la plateforme plyusieurs titres populaires d’artistes qui sont signés chez Universal. Ils pourraient également être privés de la possibilité de créer des vidéos avec ces chansons, ou de les utiliser comme sonneries ou fonds sonores. Les artistes, quant à eux, pourraient perdre une source de revenus, mais aussi une opportunité de se faire connaître et de fidéliser leur public. Certains artistes pourraient même être tentés de quitter Universal pour rejoindre d’autres maisons de disques qui ont des accords avec TikTok, comme Sony Music ou Warner Music.

Le conflit entre Universal et TikTok illustre les tensions qui existent entre les acteurs de l’industrie musicale, qui cherchent à s’adapter aux nouveaux modes de consommation et de création de la musique à l’ère du numérique. Il pose aussi la question du rôle et de la responsabilité des plateformes comme TikTok, qui utilisent la musique comme un élément clé de leur attractivité, mais qui doivent aussi respecter les droits et les intérêts des créateurs de musique.

Issa Koné

Mots-clefs : ,