Suivez Nous

Terence Blanchard, premier musicien noir sur la scène de l’Opéra

Irene COULIBALY | | Musique

Terence Blanchard est à ce jour le seul et premier compositeur noir à voir un de ses opéras mis sur la scène par le prestigieux Metropolitan Opera de New York. Une véritable surprise qui fait entrer le célèbre trompettiste dans l’histoire, même s’il ne s’y attendait pas.

Après 136 ans d’existence, l’opéra new-yorkais donne enfin la chance à un des talentueux musiciens noirs de s’exprimer. Une ouverture qui selon le musicien de 57 ans « en dit plus long sur ce qui se passe dans notre pays, et dans le monde de l’art ». « J’ai le sentiment que cela va être quelque chose d’historique, et pas parce que c’est moi », témoigne Terence Blanchard qui a 11 fois été récompensé aux Grammy Awards et nommé aux Oscars.

Même s’il est heureux pour cette grande opportunité, le musicien estime que plusieurs Afro-Américains méritaient avant lui de faire un opéra, mais n’en ont pas eu la chance. « Même si c’est un véritable honneur, nous savons tous que je ne suis pas le premier compositeur afro-américain qualifié à faire un opéra.  Personnellement, c’est quelque chose d’énorme, surtout vu d’où je viens », confie le jazzman qui se souvient encore de la ségrégation raciale à laquelle son père, musicien en herbe, a été exposé.

Originaire de La Nouvelle-Orléans, Terence Blanchard est né le 13 mars 1962 en Louisiane (États-Unis). Il faisait partie de l’orchestre des Jazz Messengers comme trompettiste, sous la direction d’Art Blakey, entre 1982 et 1986. Ses plus belles compositions sont entre autres celles des musiques de film, notamment pour Malcolm X (1992) et Clockers (1995).

 

Irène COULIBALY