Suivez Nous

LULENDO : Un souffle nouveau s’élève sur l’Afrique

Atse Ncho De Brignan | | Musique

-

Installé en France depuis belle lurette, l’artiste musicien Lulendo fait aujourd’hui partie des éléphants de la musique africaine dans l’hexagone. Musicien angolais né à Maquela do Zombo, dans la province de Uige en Angola, Lulendo quitte très jeune la campagne pour la ville. Il grandit à Luanda, où il chante dans des chorales religieuses. Et quand il retourne passer des vacances au village, son grand-père lui enseigne les traditions bakongos, leurs rituels ainsi que l’art du likembé (piano à pouces en lamelles métalliques). La guerre ravageant son pays, il débarque à Paris en 1982. Sa rencontre avec des musiciens de renom tels que MANU DIBANGO, SAM MANGWANA, ALAIN DIENG, DIDIER LOCKWOOD, JOHN HELLIWELL (SUPERTRAMP), CARLINHOS BROWN… donne une nouvelle vie à sa carrière musicale. Il devient alors choriste (scène et studio) et musicien.

Après donc la sortie de trois albums aussi meilleurs les uns que les autres, À qui profite le crime ? (2001), Angola (2005), Live Session (2007), le Franco-Angolais met sur le marché du disque son dernier opus intitulé Soul of Africa.

Sorti chez VOX TERRAE, Soul of Africa (l’Âme de l’Afrique) est un nouvel album envoûtant de 12 titres chantés d’une voix limpide en lingala, kikongo, portugais et français. Il s’ouvre sur un air nostalgique, Oh Floresta Mae, et se ferme par une rythmique bien ponctuée, Harpangada, qui ne manque pas de fournir à l’auditeur d’intenses moments d’émotion, notamment grâce à des chœurs au chant nuancé et enchanteur. Que dire de Rainha et des autres titres ? Sinon que des musiques empreintes des trésors de la tradition, tout en restant des productions actuelles et plus urbaines.

Virtuose du Likembé, l’artiste pratique un genre musical, le kuduro, une sorte de musique électronique 100% africaine, née dans les ghettos de Luanda, en Angola. Ses chansons mettent en valeur son attachement à l’Afrique et à son pays en particulier. Ce 4ème album s’apparente à un retour aux sources et rend non seulement hommage à son pays, à ses racines, mais aussi à tout un continent.

Pour promouvoir Soul of Africa, Lulendo sera sur scène le 23 septembre prochain au Satellite Café à Paris, puis le 29 novembre à l’Auditorium du Musée des Arts 1er.

-