Suivez Nous

Boycott du Clip « Fimbu » sur YouTube: la Team Paiya prend une décision

Issa Kone | | Musique

La dernière création musicale de La Team Paiya, le single explosif « Fimbu », accompagné de son clip sensationnel, a été le théâtre d’une bataille féroce sur la toile. Des actes de contrefaçon et de boycott ont jeté une ombre sur le lancement de leur œuvre, conduisant le groupe ivoirien à brandir le gant de la justice.

Dans une déclaration sans équivoque, Kommander Samo Samo, l’une des figures de proue du groupe, a exprimé son indignation sur les réseaux sociaux. Sur sa plateforme Facebook, il a dénoncé avec véhémence ces manœuvres malveillantes, pointant du doigt certains jeunes Ivoiriens qui ont sciemment partagé le clip sur des canaux non autorisés.

« Attend donc vous voyez pas que les gens sont en train de boycotter le travail ? Le clip est sur la page officielle de la Team Paiya. ça fait mal de savoir que des jeunes ivoiriens comme nous font exprès pour télécharger et reposter le clip sur des pages YouTube qu’ils ont créées à peine !! C’est méchant mais comme on dit chez nous, personne ne peut empêcher le soleil de briller », a-t-il déploré.

En outre, Kommander Samo Samo a averti publiquement ces individus, révélant que les avocats de La Team Paiya ont pris des mesures décisives pour protéger leurs droits. Un communiqué officiel a été diffusé, annonçant la détermination du groupe à poursuivre en justice toute personne enfreignant leurs droits d’auteur en diffusant de manière non autorisée le clip de « Fimbu » sur Internet.

« Les Avocats de la Team Paiya ont finalisé les dossiers avec YouTube et les autorités. Vous qui voulez, vous jouer les boycotteurs là, vous allez lire l’heure. Djaaa y’a des gens qu’on connait dedans ! Suite à la publication de notre nouveau clip  vidéo ‘’Fimbu’’, par de nombreux compte sur YouTube, spoliant nos droits d’auteurs, nous nous réservons le droit de porter plainte devant les juridictions africaines et européennes », a-t-il été affirmé dans le communiqué.

La Team Paiya, farouchement déterminée à faire respecter son labeur et à défendre ses créations musicales, a clairement indiqué qu’elle n’hésiterait pas à déposer plainte devant les juridictions africaines et européennes. Ils espèrent que ces actions dissuaderont toute tentative future de contrefaçon et renforceront la légitimité de leur démarche artistique.

Issa Kone

Mots-clefs : , ,