Suivez Nous

Affaire “Jerusalema“ : la réplique de Master KG à Nomcebo

Arsene DOUBLE | | Musique

“Jerusalema“: Master KG et Nomcebo Zikode

En réaction à la récente sortie de Nomcebo qui dit vouloir porter plainte contre lui pour les redevances de “Jerusalema“, Master KG décide de donner sa version des faits sur Twitter. Le musicien et producteur sud-africain de 24 ans se dit en quelque sorte surpris de l’attitude de sa compatriote Nomcebo.

 

Les allégations de Nomcebo Zikode à son encontre sont-elles fondées ? Dans son récent communiqué, lorsque la chanteuse sud-africaine révèle n’avoir reçu aucun centime de son tube “Jerusalema“, véritable succès mondial, et qu’elle compte porter plainte contre son producteur Master KG pour les redevances de la chanson, Nomcebo est-elle en droit de le poursuivre en justice ?

Pour sa défense, Master KG, producteur de “Jerusalema“ présentement en tournée européenne en compagnie du patron d’Open Mic Productions, décide à son tour de donner sa version, à coup de plusieurs tweets.

« L’année dernière, Nomcebo a commencé la tournée de Jerusalema sans moi et je n’ai jamais eu de problème et il y a quelques semaines, j’ai commencé ma tournée, puis Nomcebo est allée vers les médias et a créé une histoire que je la laisse derrière moi… », déclare-t-il.

« Je ne sais pas vraiment pourquoi les choses doivent être ainsi », a poursuivi le chanteur originaire de Limpopo.

Dans un autre tweet, abordant les problèmes liés aux redevances, Master KG a indiqué : « L’accord de Jerusalema est 50/50 entre moi et Nomcebo mais peut-être 70% et je dois obtenir 30% ».

En attendant une prochaine sortie de Nomcebo, Sunday World nous apprend que la chanteuse de “Xola Moya Wam“ a été mise à l’écart par les patrons d’Open mic et qu’ils ont eu recours à Zanda Zakuza pour partir en tournée chanter “Jerusalema“ avec Master KG, à Paris en France.

Si tel est le cas, Nomcebo pourrait avoir des raisons suffisantes d’en vouloir à Master KG, y compris au label Open Mic Productions. « Je n’ai pas été payée d’un centime par le label de #Jerusalema, malgré le succès planétaire de la chanson. J’ai été ridiculisée, et ils ont tout fait pour marginaliser ma contribution. », dénonce-t-elle dans son communiqué.

Arsène DOUBLE

Mots-clefs : , ,