Suivez Nous

Série télévisée « Deuxième bureau » de Sanvi Panou Bientôt la campagne internationale

Sessi Tonoukouin | | Média

-

Après le documentaire « Amazone candidate », le réalisateur engagé Sanvi Panou propose au public béninois et en diffusion internationale une nouvelle série télévisée d’humour et de sensibilisation « made in Bénin ». Riche de six épisodes de 26 minutes, elle est baptisée « Deuxième bureau ». Le premier épisode de ladite série a été l’objet d’une projection presse le jeudi 25 septembre 2008 dernier au centre culturel français de Cotonou.

De belles images produites au Bénin par les Béninois pour un public international. Telle est la mission que le réalisateur Sanvi Panou s’est assigné dans son projet de série télévisée « Deuxième bureau » dont le tout premier a fait l’objet de projection en avant première pour la presse béninoise. Pour le réalisateur au béret noir, il s’agit de faire une cuisine à la sauce béninoise pour vendre les richesses culturelles et touristiques du Bénin sur le plan international. Selon le réalisateur-producteur, les six épisodes sont destinés à une large diffusion dans 52 Etats tant en Afrique, en France, au Canada, au Brésil. Des chaînes de télévision telles que TV5 Monde, Canal France International et Canal plus Horizons sont aussi sur le starting bloc pour la diffusion du produit. Toutefois, Sanvi Panou promet de poursuivre l’œuvre pour donner toujours une suite tout aussi riche en suspens dans son désir de raconter et de promouvoir le Bénin contemporain.

Le premier épisode intitulé « chantage » raconte l’histoire d’un opérateur économique, enclin aux femmes et au champagne, qui est l’objet de chantage par l’une de ses maîtresses. « Pour une parcelle, tu vas mettre notre relation en balance ! » s’exclamait le dg Grollo. Suspens, émotion et rire. Le public est servit par une écriture et de images, qui lui ressemblent.
« Chantage » est tourné avec des acteurs Béninois dans les rues de Cotonou, entre les locaux de l’hôtel Alédjo, le maquis du port, la boutique « Couleur Indigo » et une résidence privée. On peut retrouver  des principaux personnages comme Akambi Akala, dans le rôle du Dg Grollo, Fidèle Gbègnon incarnant Afi, l’épouse de Grollo, Soubérou Osséni dans le personnage de Tanignon, Lydie Chokki dans la peau de Josepha, une des maîtresses de Grollo, et bien d’autres. « Je suis très content de savoir qu’au Bénin, il y a des gens qui ont soif et faim de s’exprimer et de jouer. Pour mon casting, je prévoyais 30 acteurs et j’en ai eu 300 des plus professionnels aux débutants » confie-t-il. L’accompagnement musical est assuré par le groupe de 4 femmes « Terriba ». Le décor est conçu par le plasticien Ludovic Fadaïro, sans compter la touche d’humour et de dérision du talentueux écrivain Florent Couao Zotti dans l’écriture des pilotes de la série. Comme quoi, Sanvi Panou a pêché les gros poissons pour son projet. L’épisode « chantage » offre à tout point de vue les qualités techniques d’une production de bonne facture. Cependant, le réalisateur et la famille des acteurs lancent un appel aux partenaires financiers et à l’Etat Béninois pour un accompagnement dans l’achèvement de cette œuvre pour plus de qualité dans le travail. Deuxième bureau reste simplement un film à voir.