Suivez Nous

Côte d’Ivoire : Décès de l’animatrice Marie-Dominique Kacou

Rachelle Tape | | Média

La Côte d’Ivoire est en deuil après l’annonce du décès de la célèbre animatrice de télévision, Marie-Dominique Kacou. Connue pour son dynamisme et son professionnalisme, Marie-Dominique était une figure emblématique de l’émission Peopl’Emik sur La 3, où elle a su captiver des millions de téléspectateurs avec son charisme et son amour pour la culture populaire.

Marie-Dominique Kacou a laissé une empreinte indélébile dans le paysage médiatique ivoirien. Son décès soudain, survenu à Abidjan le 6 mai 2024, a plongé la grande famille télévisuelle et ses nombreux admirateurs dans un profond chagrin. Selon les premières informations, elle aurait succombé à un problème cardiaque.

Elle n’était pas seulement une animatrice; elle était un pilier de la télévision, une mentor pour les jeunes journalistes et un symbole de la diversité culturelle de la Côte d’Ivoire. Sa présence rayonnante à l’écran et son expertise en matière de divertissement ont fait d’elle une figure incontournable et respectée.

Le Directeur Général de la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne (RTI) a exprimé ses plus sincères condoléances à la famille de Marie-Dominique Kacou, ainsi qu’aux téléspectateurs et au personnel de la chaîne. Il a souligné que son héritage perdurerait à travers les nombreuses émissions qu’elle a animées et les souvenirs qu’elle a créés.

La disparition de Marie-Dominique Kacou survient seulement quatre mois après la perte de Diallo Adams, un autre chroniqueur de l’émission Peopl’Emik, rappelant à tous la fragilité de la vie et l’importance de chérir chaque moment passé avec nos proches.

En cette période de deuil, nous nous souvenons de Marie-Dominique Kacou pour sa passion, son dévouement et son sourire qui resteront gravés dans nos cœurs pour toujours. La Côte d’Ivoire a perdu une étoile brillante, mais son héritage continuera d’inspirer les générations futures.

Rachelle Tape

Mots-clefs : , ,