Suivez Nous

‘‘Le mot de l’artiste’’ : De la chance !

Soile Cheick Amidou | | Ma chronique

On entend souvent un refrain qui encombre franchement l’esprit. « Chacun a sa chance » a-t-on coutume de dire. Et la fameuse conception sentencieuse est alors tapie dans l’ombre de cette forme de pensée qui ne répond à aucune démarche cartésienne. Evidemment, ce peut être le lit de la résignation, l’indolence de l’esprit…

De plus en plus, je suis convaincu que l’entité abstraite qu’on nomme chance ne peut nous tomber dessus sans envie, initiative, volonté et action arrosées de passion pour la réussite. Même à la loterie, prospère champ de prédilection de cette onction qui sourit à certains et punit d’autres, il faut décider de jouer. Oui, décider! Or la décision est presque synonyme de choix volontaire, de libre-arbitre. La hargne de réussir. Le labeur.

Certains esprits retors pensent que le bonheur viendra tendre les bras à l’Homme dans son alcôve de rêves paresseux. Cette posture, je n’y crois pas. Pas du tout. Aucun privilège venant de Dieu ne mène au succès sans effort. L’homme est bourré de potentialités et de talents enfouis sur lesquels des gens somnolent, espérant cueillir la timbale sans suer.

Quel  gâchis que de ne pas exploiter cette mine providentielle à ciel ouvert!

La nature a ses règles. Les semailles portent fatalement les espérances de la moisson sur leurs ailes d’albatros.

 

Soilé Cheick Amidou poète écrivain.