Suivez Nous

Débordé, Gallimard demande aux écrivains d’attendre avant d’envoyer leurs manuscrits

Irene COULIBALY | | Litterature

Débordée par l’afflux de nouveaux manuscrits, la maison d’édition Gallimard demande aux aspirants écrivains de repousser leur envoi – AFP

Si les français lisent de moins en moins, les candidats à l’écriture ne cessent de se multiplier. Débordé par les différents manuscrits qu’il reçoit, l’éditeur français Gallimard prie les écrivains aspirants d’attendre avant d’envoyer leur prose.

 

« Compte tenu des circonstances exceptionnelles, nous vous demandons de surseoir à l’envoi des manuscrits. Prenez soin de vous toujours et bonnes lectures », a écrit la prestigieuse maison d’édition sur son site internet.

Cette situation difficile est une des conséquences provoquées par l’apparition du coronavirus. La fermeture des librairies à deux reprises en 2020, au printemps et à l’automne a entrainé des reports de parution qui ont provoqué un embouteillage en 2021. Les défavorisés face à cette situation sont les primo romanciers car s’il était difficile de se faire publier pour un débutant, cela est devenu encore plus compliqué.

« Nous tenons à accorder la même attention à tous les manuscrits que nous recevons et nous répondons à tous les envois. C’est un travail considérable qui demande de la minutie et de la disponibilité d’esprit. C’est pour toutes ces raisons que nous avons demandé de suspendre, tout à fait momentanément, l’envoi des manuscrits », a expliqué Gabrielle Lécrivain, éditrice.

Irène COULIBALY

Mots-clefs : , , , , , ,