Suivez Nous

Morgan Ciprès, le patineur français, sous le coup d’un mandat d’arrêt aux Etats-Unis

Danielle YESSO | | Exclusivité

Le patineur artistique français Morgan Ciprès est sous le coup d’un mandat d’arrêt en Floride, en vue de son inculpation pour avoir  envoyé des photos obscènes à une mineure fin 2017. L’information a été révélée par l’avocate de la présumée victime.

Le patineur français de 29 ans est visé par un mandat d’arrêt en Floride, en vue de son inculpation pour avoir envoyer des photos obscènes à une mineure fin 2017. C’est ce qu’a fait savoir l’avocate de la victime présumée à l’AFP mercredi 8 décembre 2020.

Selon l’avocate, Andrea Lewis, le parquet de Floride aurait préparé un document inculpant le patineur qui a annoncé sa retraite sportive fin septembre à 29 ans, de transmission de matériel préjudiciable à un mineur par des moyens électroniques. L’information avait été initialement rapportée par le quotidien américain USA Today. Ce délit est passible d’une peine allant jusqu’à cinq ans d’emprisonnement, selon les textes en vigueur dans l’Etat de Floride. Le délai de prescription est de trois ans, selon les mêmes textes. Or les faits présumés remonteraient à décembre 2017, soit il y a environ trois ans.

En juillet, Morgan Ciprès avait été relaxé par la commission disciplinaire de la Fédération française des sports de glace (FFSG), saisie du dossier des supposés clichés. La FFSG avait alors décidé de ne pas faire appel de cette décision.

Champion d’Europe 2019 avec Vanessa James, en couples, le patineur est soupçonné d’avoir envoyé en décembre 2017 deux photos de son sexe à une jeune patineuse de treize ans. L’affaire avait été révélée par le quotidien américain USA Today en décembre 2019.

En juillet, les services du shérif de Pasco County, en Floride, la juridiction compétente dans l’affaire, avaient indiqué à l’AFP avoir réouvert l’enquête visant Morgan Ciprès sur la base d’éléments nouveaux. Andrea Lewis, avocate de la victime présumée, avait indiqué à l’AFP que les enquêteurs étaient en possession des photos qui auraient été envoyées par Morgan Ciprès.

Selon USA Today, l’ex-patineur, ainsi que ses entraîneurs basés en Floride, John Zimmerman et Silvia Fontana, sont parallèlement visés par une enquête de l’organisation américaine SafeSport, dédiée à la lutte contre les violences dans le sport. Il est reproché aux entraîneurs d’avoir fait pression sur l’adolescente pour qu’elle garde le silence.

Avant les premières révélations dans la presse il y a un an, le duo Ciprès-James souhaitait à l’origine seulement souffler lors de la saison 2019/2020 pour prolonger sa carrière jusqu’en 2022. Les patineurs, associés depuis 2010, ont finalement décidé fin septembre de mettre un terme à leur carrière marquée par trois podiums aux Championnats d’Europe (3e en 2017, 1er en 2019) et aux Championnats du monde (3e en 2018), ainsi qu’une 5e place aux JO-2018 de Pyeongchang.

Leur carrière avait décollé lorsqu’il avait pris la décision en 2016 de partir s’entraîner en Floride sous la houlette de Zimmerman (médaillé de bronze mondial en couples en 2002) et Fontana. Contacté par l’AFP au moment de l’annonce de sa retraite sportive, Morgan Ciprès n’avait pas souhaité indiquer si celle-ci était liée aux accusations qui le visaient.

Morgan Ciprès reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu’à la clôture définitive du dossier.

Danielle YESSO