Suivez Nous

Carnaval de Guinée-Bissau : une explosion de couleurs et de rythmes !

Innocent KONAN | | Evènements
Le carnaval de Bissau, le 12 février 2018 [image d’illustration]. AFP – XAUME OLLEROS

C’est le rendez-vous incontournable de l’année en Guinée-Bissau. Le carnaval, qui se tient tous les ans au mois de février, attire des milliers de visiteurs venus du monde entier pour découvrir la richesse et la diversité culturelle du pays. Débuté le 18 février 2023, le festival explose en couleurs et en rythmes !

Pendant quatre jours, la capitale Bissau et l’archipel des Bijagos se transforment en un immense théâtre à ciel ouvert où se succèdent les défilés, les spectacles, les concours et les fêtes populaires. Le carnaval est un mélange de traditions afro-portugaises qui remonte à l’époque coloniale. Il met en valeur les différentes ethnies et communautés du pays, comme les Balantes, les Peuls, les Mandingues ou les Bijagos. Chaque groupe présente ses costumes, ses masques, ses danses et ses chants typiques.

« Le carnaval est une occasion de célébrer notre identité culturelle et notre unité nationale », explique José Carlos da Silva, le ministre de la Culture. « C’est aussi une vitrine pour le tourisme et le développement durable du pays. »

L’archipel des Bijagos, par exemple, est un site classé réserve de biosphère par l’UNESCO qui abrite une faune et une flore exceptionnelles. Les îles sont habitées par les Bijagos, un peuple matriarcal qui conserve ses traditions ancestrales. Leur participation au carnaval est très attendue.

« Nous venons au carnaval pour partager notre culture avec le reste du pays et avec le monde », confie Néné Mané, une jeune femme bijago qui porte un masque en bois sculpté représentant un animal sacré. « Nous voulons aussi sensibiliser les gens à la protection de notre environnement. »

Le point culminant du carnaval est le concours du meilleur groupe culturel, qui se déroule le dernier jour devant un jury composé d’autorités politiques, religieuses et culturelles. Le vainqueur reçoit un prix en argent et en matériel. Mais au-delà de la compétition, c’est surtout l’ambiance festive et conviviale qui règne dans tout le pays.

« Le carnaval est une fête pour tout le monde », s’exclame Pedro Mendes, un habitant de Bissau qui danse au rythme des percussions. « C’est un moment de joie et d’espoir pour la Guinée-Bissau. »

Le carnaval se termine ce mardi 21 février 2022 avec la remise des prix et un grand bal populaire.

Innocent KONAN

Mots-clefs : , ,