Suivez Nous

GEORGES MOMBOYE : Quand fusion des cultures devient danse…

Zacharie Acafou | | Danses

-

Le célèbre danseur ivoirien Georges Momboye fait sa grande rentrée artistique avec deux chorégraphies majeures. « Claire de Lune » et « Correspondances ». Deux spectacles bien distincts mais dont la seule fusion des genres culturels se veut la principale marque de fabrique de ces deux chorégraphies.

Dans la chorégraphie de « Clair de lune », Georges Monboye met notamment en scène un mélange de danse africaine et contemporaine virtuosement interprété par sa troupe .. A mi chemin entre ces deux formes de danse, le chorégraphe ivoirien a su réunir le meilleur de l’une et de l’autre. Un spectacle qui se distingue sans doute par sa beauté et sa musicalité…

Quant à la chorégraphie de « Correspondances », on y découvre trois quart d’heure de hip hop tonique, souple et très maîtrisé.
« L’idée était de montrer qu’entre milieu urbain et société de pouvoir, entre l’Afrique et l’occident, il y a des partenariats à inventer » lance le chorégraphe .

Telle une vraie bombe chorégraphique, Georges Monboye a su donné un nouveau souffle à la danse africaine qui passe outre les simples frontières artistiques pour adopter un monde en pleine mutation. Mélangeant danse africaine, hip-hop et danse contemporaine, les chorégraphies de Georges Momboye sont l’archétype même du métissage culturel.

Les différentes séances de « Clair de Lune » et de « Correspondances » débuteront du 29 janvier au 03 février 2008 au théâtre Sylvia Monfort 106 rue Brancion – 75015 Paris. Plus d’informations sont disponibles sur le site www.theatresilviamonfort.com

-