Suivez Nous

Création chorographique : Sa Ki An didan’S ou la recherche d’une inspiration perdue

Binso Binso | | Danses

-

Sa Ki An didan’S est un terme créole qui signifie « Ce qu’il y a dedans ».
Selon Fabienne Reine, Directrice artistique de la Compagnie de danse Hybride qui présente cette création chorégraphique, ce terme signifie précisément dans le contexte actuel : « ce qui nous vient de l’intérieur s’anime pour laisser place à la poésie du geste ».

Poursuivant, elle explique que Sa Ki An didan’S reflète le mélange subtil de la tradition et de la modernité créole. C’est de là que la compagnie a puisé sa source d’inspiration précisément « dans les rythmes Gwo ka et du jazz ».
Sa Ki An didan’S est une création qui se décline en trois tableaux : peinture, la sculpture et chant. Une toile en tête pendant 18 minutes, la Glyptik qui dure 22 minutes et l’Ecumes de voix qui prend 20 minute. D’où une durée totale de 60 minutes de spectacle, bien enlevé et riche en perspective, dans un style afro contemporain qui met en scène, par ailleurs, cinq danseurs et un musicien.

Au regard de la note d’intention, Sa Ki An didan’S « raconte la recherche d’une inspiration perdue. Convaincue que chacun d’entre nous est liée à cette force sans visage. Avec un clin d’œil particulier à ces trois expressions artistiques que sont la peinture, la sculpture et le chant ».
Ainsi, Fabienne Reine note : « la peinture traduit la vision personnelle de l’artiste. La sculpture crée en plus la sensualité des formes. La voix, elle est chargée d’émotions vibratoires. »

Notons que Sa Ki An didan’S est la 1re création de la compagnie Hybrides qui s’est donnée pour une mission de création chorégraphique de composition musicale. Et cela dans l’objectif de faire « rayonner un style chorégraphique métissé en exposant une dans Guadeloupéenne riche dans sa complexité et sa grandeur ».