Suivez Nous

L’actrice Laverne Cox dénonce les violences faites contre les personnes transgenres

Danielle YESSO | | Cinéma

Les violences faites aux personnes transgenres sont un fléau dont on ne parle pas assez, mais qui doit cesser. C’est ce que soutient Laverne Cox, star d’Orange Is The New Black, qui a demandé aux autorités de mieux protéger la communauté, notamment dans les écoles.

« J’aimerais que les médias parlent des solutions pour mettre fin à la violence contre les transgenres. Aider à améliorer les conditions matérielles des trans par le biais d’opportunités d’emploi et de logement pourrait réduire la violence contre les trans. Nous devons également contextualiser la violence contre les trans dans celui de la violence entre partenaires intimes. Nous devons créer un monde où les hommes attirés par les femmes trans ne sont plus profondément stigmatisés. C’est une raison énorme pour laquelle les femmes trans meurent », explique la comédienne au Huffpost.

Laverne Cox soutient notamment l’initiative de Citibank, qui permet aux personnes transgenres ou non-binaires d’utiliser le nom qu’ils ou elles ont choisi sur leurs comptes et leurs cartes bancaires. Cette mesure n’était auparavant possible que pour les personnes ayant fait la démarche de changer de nom légalement.

« Lorsque j’ai changé mon nom légalement il y a vingt ans et que j’ai reçu ma nouvelle carte d’identité avec le nom que j’avais choisi, cela m’a donné beaucoup de pouvoir. Je sais qu’en tant que personne trans, avoir des documents d’identité qui ne correspondent pas à ce que nous sommes peut aussi engendrer un problème de sécurité », explique-t-elle.

Laverne Cox a ainsi lancé l’action True Name (vrai nom), qui souhaite promouvoir la reconnaissance des noms choisis par les personnes transgenres pour se représenter.

Danielle YESSO