Suivez Nous

« Beasts of No Nation » : Attah Abraham la nouvelle perle du cinéma africain !

Ariane Guideline | | Cinéma

487890634

Il n’avait jamais mis les pieds dans une salle de cinéma ni moins dans une salle de classe ou encore rêver à devenir un acteur. Et pourtant les projecteurs du monde entier sont aujourd’hui braqués sur  celui qui n’était encore il y a quelques temps qu’un petit vendeur ambulant  dans la capitale Ghanéenne.

A 14 ans Attah Abraham vient de remporter Le 72e  Marcello Mastroianni (prix  décerné pour reconnaitre un acteur ou une actrice émergente) à “La Biennale di Venezia” . Le film « Beasts of No Nation » dans lequel il joue aux côté de l’acteur emblématique Idris Elba a  retenu l’attention du jury de l’un des plus vieux festivals de film en Europe.

« Beasts of No Nation » qui sera projeté en salle à partir de 16 octobre prochain est l’histoire adapté du roman de l’auteur nigérian américain Uzodinma Iweala paru en 2005  .

Ce film Relate la vie du jeune Agu qui se voit obligé de passer  brutalement d’une vie de bonheur et de sécurité  à un tourbillon de guerre civile sans nom.Après avoir assisté à la mort de sa famille  tué par une junte militaire qui a renversé le gouvernement du pays, Agu (Abraham Attah) fuit son village. Perdu et affamé dans la jungle,  il est capturé par une faction rebelle, les Forces de défense autochtones, dirigés par le commandant charismatique mais mortel Idris Elba. Désormais  sous le contrôle du commandant, Agu est obligé de livrer des batailles et commettre des actes au-delà de sa compréhension.

En fusionnant la violence sanglante qui a consommé la vie d’Abu avec la beauté naturelle qui l’entoure le producteur et réalisateur  James Schamus Cary Fukunaga  veut créer un monde complexe à la fois onirique et trop réel.

« Beasts of No Nation » capte ainsi la chaleur, l’humour, et l’innocence vacillante que  Agu  a pour lutte et  préserver sa vie dans une violence et un horreur qui choque.

Fort heureusement, dans la vie de tous les jours, Attah Abraham devrait avoir franchi le rubicond. « Il avait seulement 11 ans au moment ou nous l’avons découvert au hasard . On a dû l’emmener en vitesse à l’école » explique le réalisateur Cary Fukunaga qui confie que le petit Abraham qui a intégré depuis peu un pensionnat de retour au Ghana pour qu’il puisse obtenir un cursus scolaire normal.

« Beasts of No Nation » mais aussi Attah Abraham on assurément de beaux jours devant eux. Le film est annoncé aux sélections officielles des Festivals suivants: Venice Film Festival 2015,  Toronto International Film Festival 2015 et Telluride Film Festival 2015, d’où ils reviendront surement avec d’autres distinctions.
new-beasts-of-no-nation-teaser-posters-feature-idris-elba-and-abraham-attah-in-stunning-character_2

Bande annonce du film « Beasts of No Nation ».

Ariane Guideline