Suivez Nous

Miss France 2021 à nouveau reporté

Danielle YESSO | | Arts Vivants

L’organisation de “Miss France 2021” est complètement perturbée par le reconfinement lié au Covid-19. “Le Parisien” annonce le report de l’élection, initialement prévue le 12 décembre prochain. Coup dur pour Sylvie Tellier qui envisage déjà le déroulé de la soirée.

L’élection de Miss France 2021 est reportée. Comme le rapportent nos confrères du Parisien, le reconfinement lié au Covid-19 chamboule toute l’organisation. Alors qu’elle devait se dérouler le 12 décembre 2020 au Puy-du-Fou, ce ne sera finalement qu’une semaine plus tard, le 19 décembre 2020 que les Miss régionales tenteront de décrocher l’écharpe de reine de beauté nationale.

Cette soirée événement se tiendra, aux dernières nouvelles, toujours au Puy-du-Fou en Vendée. Plus encore, la production espère compter sur la présence du public. Enfin, exceptionnellement cette année, le jury sera composé d’anciennes Miss France. Pas de chanteurs, acteurs ni couturières de renom pour désigner celle qui succédera à Clémence Botino, Miss France 2020.

Alors que les noms des anciennes reines de beauté qui feront partie des juges désignant la nouvelle reine de beauté n’ont pas encore été révélés, nos confrères du Parisien indiquent que Sylvie Tellier envisage de réunir une trentaine de Miss pour l’événement. Mais “certaines ont déjà l’intention de boycotter la cérémonie, pour différentes raisons”, apprend-t-on.

Rappelons que la crise sanitaire liée au coronavirus a déjà eu des conséquences sur les élections régionales, et que le voyage de préparation prévu en novembre 2020 en Guadeloupe a été annulé.

Sylvie Tellier, directrice-générale de la société Miss France, évoquait déjà il y a quelques jours son inquiétude quant au bon déroulé de l’élection 2021. “On n’est pas dans le flou mais dans l’attente de voir comment va évoluer la situation. On étudie toutes les possibilités qui nous sont offertes à l’heure actuelle. Aujourd’hui, comme tous les Français et tous les corps de métier, nous sommes conscients de la crise que nous traversons et nous faisons en sorte d’adapter tous les projets pour qu’ils soient compatibles aux mesures sanitaires qu’exige et qu’impose la situation aujourd’hui”, confiait-elle à nos confrères du Dauphiné Libéré. Et d’assurer que “toutes les mesures nécessaires” continueraient d’être prises.

Danielle YESSO