Suivez Nous

Côte d’Ivoire : Joana Choumali remporte le meilleur prix de la photographie en Angleterre

Djibo B. AMADOU | | Arts Visuels

Joana Choumali est la meilleure photographe du prix Picket 2019. Les photos de l’attentat de Bassam ont baptisé sa chance, les traumatismes ont été mis en exergue.

L’Ivoirienne Joana Choumali est la première femme à remporter le prestigieux prix picket de la photographie 2019. L’information est tombée dans la soirée du mercredi 13 novembre lors d’une cérémonie à Londres. Ce prix est la résultante d’un travail de dur labeur. En effet, ces photos ont été prises en 2016, 3 semaines après les attentats sur les plages de Grand-Bassam. Ces images expressives mettaient en exergue la manière dont les Ivoiriens abordent les traumatismes et la santé mentale.

Âgée de 45 ans, Joana est connue pour son professionnalisme et son amour pour la photographie. Le jury a d’ailleurs salué « la brillante méditation originale de Choumali sur la capacité de l’esprit humain à impulser l’espoir et la résilience même pendant les évènements les plus traumatisants ». Méditation est le concept qu’a utilisé la photographe pour expliquer le processus qui a promu son œuvre, « ces attaques ont rouvert les blessures psychologiques laissées par la crise post-électorale de 2011 » dit-elle.

Le prix comprend un montant de 112.000 dollars et une reconnaissance internationale. Joana Choumali est la seule femme a décroché ce prix qui est à sa 8e édition, plus qu’une fierté nationale, elle est une icône africaine.

 

Djibo B. AMADOU