Suivez Nous

Art Contemporain Africain/MASA 2014 : Le Pr Yacouba Konaté s´explique

Desire Amani | | Arts Visuels
Yacouba Konaté, personnalité publique, au cœur de la culture et du monde de l´art des grandes sociétés d´origine traditionnelle africaine ou du continent africain, est bien le maître de la pensée à la corne d´abondance. Ce prestigieux connaisseur des enjeux autour des normes culturelles et esthétiques de nos continents, au débit oratoire examinant en profondeur les délices du monde de l´art. Le Pr Yacouba Konaté, ce monument intellectuel qui,  selon les grandes possibilités de son charisme, a su rehausser l´image du continent africain, de par l´entremise des normes artistiques qui lui étaient conférées. En ressuscitant le Marché des Arts et du Spectacle Africain (MASA), cet historien des arts à la fois philosophe est reconnu symboliquement aux yeux des puristes de l´art dudit continent comme la racine par laquelle toutes civilisations humaines, en parfaite gestation, reliées à la terre-mère trouvent sa fécondité dans la création.

Après quelques semaines de dur labeur, afin de répondre aux exigences de cet énorme défi, le nouveau messie nous parle. Internationalement reconnu comme critique d’art, l´actuel Directeur Général du MASA semble très satisfait d´avoir réveillé cette grande potentialité qui, depuis quelques années, baignait dans un coma prolongé naturellement.

Accompagné dans cette lourde tâche semblable à celle d´une intervention chirurgicale manuelle et instrumentale, généralement par une équipe crédible sur tous les bords, puissamment armée d´une dextérité, cet expert du développement culturel a dressé le bilan de cette 8ème édition de 2014.

Nous adoptons ici, de source médiatique les propos du journaliste Salifou Dabou qui souligne l´affirmation qu´atteste le Pr Yacouba Konaté sur le bilan satisfaisant de cette 8éme édition:

Comme un excellent pédagogue, dans un préambule motivant, «dressant un bilan satisfaisant du MASA, face à la presse, au siège du MASA, le Professeur Konaté a souligné que le schéma général de l’événement a, avant tout, été respecté. Cependant, il a reconnu que l’un des reproches objectifs fait, c’est de ne pas avoir respecté les programmations».

Le temps qui passe et qui se passe des autres temps, il sera toujours possible dans nos pensées de consommer et d´intellectualiser le propos de celui qui développe une analyse critique et globale de l´art africain, le Pr Yacouba Konaté.
Comme lui-même l´indique:
« Ce MASA se voulait un marché et un festival. Nous sommes heureux de dire que ces dimensions ont marché. Il y a eu au moins 40000 spectateurs à Bouaké. Dans l’ensemble, nous avons enregistré 91 artistes pendant le OFF et plus de 200 spectacles au cours du MASA 2014 ».

Grande est pourtant la surprise lorsque se réveillent en succès les rencontres professionnelles, la foire gastronomique, les défilés de mode, et surtout le concert de clôture en cette édition du MASA, le Directeur dudit événement ne peut que satisfaire ses pulsions sensorielles de par son débit oratoire.

« On est satisfait. Cependant on reste lucide face aux limites objectives ».

Alerté par tant de sonorités concentrées, et si pour le Directeur Général du MASA c´est d´abord le marché dans sa magie, qui agit sur les sens de la mise en scène et le jeu des acteurs participants au spectacle, cela révèlent pleinement d´un festival transcendant. Telle fut la vocation de cet événement.

Doté d´une volonté hors normes, le Pr Yacouba Konaté entrevoit aborder les futures éditions, avec plus d´attentions à la loupe pour éviter d´éventuels écarts.


Désiré Amani