Suivez Nous

Les magnifiques diadèmes de Chaumet, mises en vedette à Monaco

Arsene DOUBLE | | Art contemporain

Se tient, jusqu’au 28 août 2019, « Chaumet en Majesté. Joyaux de souveraines depuis 1980 » au Grimaldi Forum à Monaco. Initiée par Chaumet, une maison française de joaillerie, bijouteries et d’horlogeries fondée en 1780 par Marie-Etienne Nitot-, l’exposition met en valeur les plus belles tiares de ladite maison.

Entendons par diadèmes, précisément les tiares, des accessoires de coiffure féminine, en l’occurrence des princesses. Portés sur le devant de la tête de la souveraine, au-dessus du front, les tiares sont des bijoux de la forme d’une demi-couronne ou couronne de fleurs. Et, la principauté emblématique, Monaco a été l’endroit indiqué pour accueillir donc l’exposition « Chaumet en Majesté. Joyaux de souveraines depuis 1780 » dédiée au diadème, à découvrir au sein du Grimaldi Forum.

Le nombre de bijoux (dont beaucoup inédits), œuvres d’art et pièces historiques qui seront à admirer avec l’exposition « Chaumet en Majesté. Joyaux de souveraines depuis 1780 » est de 250.

Au programme, des pièces d’exception comme le diadème feuilles de lauriers, diamants et platines conçus par Joseph Chaumet en 1920, la paire de bracelets-montres d’Auguste-Amélie de Bavière en or, émeraudes et perles fines des années 1800, ou encore la tiare de Edwina Mountbatten, comtesse Mountbatten de Birmanie.

Pour rappel, le diadème était, dans l’Antiquité, synonyme de consécration, avant qu’il ne devienne symbole de pouvoir, adopté par Napoléon  qui se couronna d’un modèle à six feuilles d’or le 2 décembre 1804. Il sera ensuite sublimé et féminisé par Joséphine, personnalité qui a indéniablement inspiré Chaumet . Cet objet, presque de culte, se transmet de génération en génération, et ne cesse de se réinventer.

Toutes celles qui se rêvent princesses ont jusqu’au 28 août 2019 pour faire l’emplette des plus belles tiares de cette exposition.

 

Arsène DOUBLE