Suivez Nous

Ange Swana Sita, l’artiste peintre qui tente de comprendre le corps humain à travers ses toiles particulièrement colorées

Irene COULIBALY | | Art contemporain

A travers ses toiles, l’on distingue des rondeurs, des seins, du ventre, des cuisses ; le tour agencé avec des couleurs dominantes, des couleurs qui parlent. Eh oui, la jeune artiste peintre congolaise Ange Swana Sita a fait le choix des couleurs pour transmettre ses messages à travers ses toiles. Son pinceau a choisi pour cible, la femme.

Ses œuvres sont une véritable ode à la femme, à ses courbes, à sa douceur et son agressivité, ses perfections et imperfections. La jeune peintre s’interroge sur l’être humain en général, sa nature, ses aspirations, sa façon de les réaliser, de parvenir ou pas à ses fins, son mode fonctionnel ou dysfonctionnel. Ange Swana Sita s’est depuis quelques années lancé sur une étude psychanalytique qui consiste à représenter le corps dans les textes narratifs.

Une peinture qui tente de comprendre ce qu’est l’être humain

Les peintures de l’artiste sont un véritable cocktail de couleur représentant des corps de différents horizons, arborant de belles tenues aux couleurs multiples et qui témoignent du passage d’une histoire individuelle sur la peau et brisent toute esthétique réaliste de ses sujets. C’est un roman de la vie humaine que décrit Ange Swana Sita avec de la peinture et des pinceaux.

« Mon travail artistique interroge le corps physique, intellectuel et psychique. Le corps est un témoin. Il révèle un parcours, propre à chaque être humain. Il est à la fois transmetteur d’informations internes et récepteur d’ondes. J’explore le lien entre ces différentes facettes », explique-t-elle. Ange pense en effet, que le corps livre des informations aux observateurs, mais également à chacun d’entre nous, que nous soyons conscients ou pas. Artiste très observatrice, elle peint différentes figures et postures de femmes tout en mettant en avant charme et pouvoirs, horreur et fantaisie, rêve et fiction.

La technique de l’artiste

Béret rouge, Dominatrice et Gravity sont entre autres les toiles peintes par Ange Swana Sita avec une technique spéciale à elle. « J’utilise une technique mixte pour refléter cette complexité, qui associe des acryliques, des huiles, parfois des pastels gras et des photographies. J’écris des scénarios sur des corps. Comme un livre intime qui raconte la vie (…). Plusieurs histoires qui se superposent et dont le corps lui-même est le parfait médium et support de notre vie. Elles laissent des marques de déchirure, des plaies, des croûtes sur la peau, des stigmates qui symbolisent le passage d’évènements forts, intenses, fondamentaux », explique la peintre qui considère que « le corps est comme une surface où est marquée la mutation progressive du livre de la vie ».

 

Irène COULIBALY