Suivez Nous

Musique Contemporaine: La kora et l´arc musical en Inde

Desire Amani | | 100% potins
L’artiste international balafoniste, Korafola, enseignant de kora, chef de Département de la Musique Africaine et membre du célèbre Groupe Yakomin, Gilles Honorat Kouissoa a copieusement scintillé par son aura musicale en Inde lors du Festival dénommé “Surajkund International Crafts Mela-2014 “.
 
Représentant l’état de la Côte d’Ivoire à cette messe sonore, où étaient à ce rendez-vous les pays suivants : Sri Lanka, Nepal, Usbekistan, Kurgistan, Afganistan, Bouttan, Ouganda et l’Inde, Gilles Honorat Kouissoa a colonisé le public Indien et le reste du monde par cette alchimie qui luisait au bout de la dextérité de son doigté artistique.
Ce festival qui se voulait une mémoire de la transmission du patrimoine culturel, était axé sur les arts et la culture. Il comprenait sous ces ailes protectrices, toutes les formes artisanales artistiques allant de la danse jusqu’à la musique en passant par les arts du spectacles.
Les prestations musicales à caractère performatif, exercées par le prince “Dan” du 1er au 15 février 2014, ont été un franc succès, très apprécié par le public chaleureux qui dégustait ce mets prestigieux et les instruments la toute première fois. Une précision de taille à ne point oublier.
Durant le festival, adulé par la foule, notre maître Gilles Honorat Kouissoa a joué en solo, en suite en duo avec un musicien du Kurgistan, après en trio avec des musiciens du Sri lanka et du Kurgistan puis un quatuor composé de lui-même, de deux musicens d’Usbekistan un du Sri lanka à la demande du grand public. Comme le souligne notre sommité : “Ce fut de grand moment d’échange que les journalistes n’ont pas manqué de souligner dans des articles de presse.”
En somme, Surajkund International Crafts Mela-2014 a été une belle expérience sur le plan professionnel et du point de vu des relations humaines pour notre très cher représentant, sa sainteté “ Nanan 1er ” Gilles Honorat Kouissoa.
Desiré Amani