Suivez Nous

Galerie Arts Pluriels, vitrine culturelle de la scène artistique ivoirienne

100pour100culture | | 100% potins

L’ouverture de la saison 2013 /2014 de la galerie Arts Pluriels, vitrine culturelle de la scène artistique ivoirienne, est marquée par l’exposition de DIMBENG, artiste peintre, qui présente sa collection « Retour vers le Futur » pour sa première exposition à Abidjan, dans son pays natal.

Claudie Titty Dimbeng, née en Côte d’Ivoire en 1968, figure au panthéon des artistes peintres plasticiennes ivoiriennes.
Etudiante en Sciences Economiques à l’université Panthéon-Assas (Paris 2), elle rêve de devenir artiste peintre. « Il n’en est pas question », lui répond son père Adonit Manouan, diplomate, « …à la rigueur architecte ». Pour obtenir le sésame paternel, elle s’inscrit à l’Académie Charpentier en 1986-1987 à Paris, puis à l’Ecole Supérieure des Arts Modernes où elle étudie l’architecture d’intérieur de 1987 à 1991.

Sa carrière artistique débute en 2002 par une exposition personnelle de sa collection « Un et un trois » à la Galerie Lorizon à Paris et se poursuit en Afrique, en Europe et aux Emirats Arabes Unis. Le 27 mai 2013, elle se voit confier un espace à l’UNESCO où elle expose ses oeuvres à l’occasion de la Semaine Africaine articulée sur le thème du patrimoine culturel africain.

DIMBENG n’est pas effrayée par la reproduction de la réalité, mais préfère s’en éloigner en choisissant d’exprimer ses préoccupations profondes par le biais de l’abstraction, mais une abstraction qui flirte avec la figuration. Les motifs de ses huiles sur toile se situent donc entre l’imaginaire et le réel avec une attention particulière portée sur les valeurs tonales vives. Son séjour en Allemagne, puis celui en Autriche, qui marque une déchirure affective et sociale dans sa vie d’adolescente avant de l’enrichir, expliquent peut-être l’accent sur les couleurs comme un appel à la vie. Une mixture semi liquide lui permet de fixer sur ses tableaux des matériaux divers représentant le symbole culturel la reliant à sa racine. A chaque forme correspond une nuance de vert, de rouge ou de jaune tantôt régulière tantôt incisée.
Ses œuvres, de grandes dimensions (inversement proportionnelles à sa taille) sont plutôt marquées par des lignes courbes, très peu de lignes droites pouvant s’inscrire dans une quelconque figure géométrique.

Se sentant citoyenne du monde, elle invente une « technique signature » qu’elle baptise « Mixed Art Relief », tableaux tantôt abstraits, tantôt figuratifs, définie comme une fusion de peinture et de matériaux hétéroclites polis, le tout transformé en une texture homogène et harmonieuse. Le Mixed Art Relief représente pour elle un courant de pensée s’inscrivant dans les liens entre elle, sa terre d’origine, ses terres d’adoption et de passage. Il est ainsi « l’expression, la promotion et la mise en relief de ses origines culturelles en symbiose avec les autres ».
Née de parents d’ascendance différente, DIMBENG est porteuse d’un message universel, persuadée que « Le monde est un formidable kaléidoscope où chaque entité est différente par son origine mais similaire par son expression. L’œuvre, à l’instar de l’artiste, devient alors le fruit d’une fusion de cultures».
Galerie Arts Pluriels

RETOUR VERS LE FUTUR

« Le thème de l’exposition « Retour vers le Futur » marque le retour aux sources, la nécessité d’un regard sur le passé qui apporte une meilleure compréhension du présent et permet de bâtir l’avenir sur des fondations solides. C’est là toute l’essence du principe philosophique du Sankofa.
Cette symbiose avec ma terre natale va dans le sens du concept du Mixed Art Relief qui consiste à exprimer dans une oeuvre d’art les différentes culture que nous croisons tout au long de notre vie par la mise en relief de ces différents apports. elle se traduit par la fusion des couleurs avec des matériaux divers et par la texture caractéristique de mon travail. Ce principe s’applique à toute oeuvre d’art fondée sur la fusion des cultures.
Cette collection est aussi le symbole d’une nouvelle étape, d’un nouveau départ, tant sur le plan personnel, par cette rencontre inédite avec le public ivoirien, que pour la Côte d’Ivoire attelée à la construction de la réconciliation. » DIMBENG

Exposition du 17 octobre au 17 novembre 2013
Galerie Arts Pluriels
gal.artp@@yahoo.fr