Suivez Nous

Tous à la découverte d’Umoja, le village interdit aux hommes

Ahou Evodie KOUADIO | | Tourisme

© Crédit photo : Mary Scully Reports

En fuite pour des raisons de mutilations sexuelles,mariages forcés, viol,violence domestique, les femmes victimes de ces injustices sociales décident de créer un village appelé Umoja. C’est un petit village particulier, situé dans le nord du Kenya .Dans ce village, les femmes se surnomment Tumai où espoirs de vie.

Lieu de convivialité et de Liberté

Ces femmes dans l’union créent en 1990 , Umoja qui en kiswahili signifie “unité”. C’est lorsque l’une des quinze fondatrices appelée Rebecca Lolo Soli fut violer par des soldats britanniques et battue par un groupe d’hommes l’accusant de mobiliser les femmes à une prise de conscience, que l’idée d’instauration du village fut mise en place. Ce village de nos jours , ouvre la porte à toutes les femmes qui vivent des injustices sociales.

C’est un village aujourd’hui reconnu socialement et obtient beaucoup de gains car il est devenu un site touristique. Les habitants constitués uniquement de femmes, construisent leurs propres habitats . Il existe une vie de véritable indépendance dans ce lieu. A l’exception des femmes, ce village ne reçoit que de petites filles.

Démocratie véritable 100%femmes

La démocratie bât son plein dans ce village. La population est estimée à 150 personnes. Les Tumai au nombre de 58 femmes sont les fondatrices . Toute décision se fait par main levée .

Une organisation bien structurée

Grâce à leur courage, ce village est économiquement prospère . En plus de l’artisanat, elles possèdent aussi des troupeaux de chèvres protégés par des barrières autour de leurs huttes par des branches d’acacia.

Trois hommes sont recrutés pour assurer leur protection contre les hommes qui portent des mauvais jugements sur le village. Mais ces femmes ne sont pas toujours à l’abri des coutumes.

 

Evodie KOUADIO