Suivez Nous

Liban: Le festival d’art de Beiteddine a ouvert ses portes

Djibo B. AMADOU | | Théâtre

La reprise de la comédie musicale “The broken wings” du regretté philosophe et poète libanais khalil Gibran vivifie le théâtre au proche orient. L’histoire de deux amoureux est au coeur de la narration.

Le festival d’art de Beiteddine du Liban a ouvert ses portes ce samedi 10 août 2019. La comédie musicale “The broken wings” de khalil Gibran fait ses premiers pas, il s’agit de la première adaptation de l’autobiographie du regretté philosophe et poète libanais depuis sa disparition.

La pièce met en exergue le projet au forcept de deux amoureux. Adolescent, il tombe amoureux d’une jeune fille appelée Selma, le père de cette dernière l’avait longtemps promise à son cousin. Malgré les nombreuses tentations, la relation devint un fiasco. L’artiste de performance libano-britanique Nadim Naaman a co-écrit la comédie musicale et interprété le narrateur “Un Gibran vieillissant” dans l’adaptation.

Ce festival vivifie l’œuvre de khalil car au proche orient, le théâtre fait peu d’écho. Partout, la religion, la politique et la culture ont laissé leurs empruntes. Et pourtant, il faut échanger avec le public, lui transmettre la culture des autres nations.

 

Djibo B. AMADOU