Suivez Nous

L’AFRIQUE ACCUEILLE SON PREMIER CENTRE DE RECHERCHE EN INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

Danielle YESSO | | Technologie

 

©Moustapha Cissé

La ville d’Accra au Ghana a été choisie pour être la première ville africaine à accueillir un centre de recherche en Intelligence Artificielle (IA) de Google, et la onzième au niveau mondial. Pour l’installation de ce centre, le géant Californien a choisi la capitale ghanéenne avec à sa tête le sénégalais Moustapha Cissé.

Ayant suivi de brillantes études à l’Université Pierre et Marie Curie de Paris, le jeune sénégalais Moustapha Cissé, sort diplômé d’un doctorat en Computer Sciences en 2014. À la suite de cela, il est repéré par Facebook qui lui fait intégré le <<Facebook Artificial Intellignec Research>> (FAIR), basé dans la capitale française.

Il travaillera pendant deux ans au centre dédié à l’IA de la société américaine de Marck Zuckerberg. Étant particulièrement intéressé par les applications du deep learning dans le domaine de la santé et de l’écologie, Moustapha Cissé, perçoit l’IA comme un outil d’amélioration des conditions de vie des populations à travers le monde.

Il a annoncé avec un autre collaborateur Jeff Dean, senior Fellow, Google AI, vouloir repousser les limites de l’IA sur le continent africain et aider à relever les défis dans des domaines variés tels que la santé, l’agriculture et l’éducation.

Google, s’étant donné comme mission <<d’organiser l’information à l’échelle mondiale et de la rendre universellement accessible et utile>>, est déjà bien présent sur le continent. Dans son blog, Google indique que près de 10 millions d’Africains ont déjà suivi son programme de formation intitulé <<Digital Skills for Africa>> ou encore <<compétences digitales pour l’Afrique>>.

Il s’agit là d’un programme financé par la maison-mère « Alphabet » et qui consiste à former aux techniques numériques, à la fabrication de smartphones à bas prix et à développer les infrastructures numériques.

Pour l’ouverture de son premier centre de recherche sur l’Intelligence Artificielle en Afrique, Google a fait la promotion des meilleures graines qu’offre le continent.

 

Danielle YESSO