Suivez Nous

Dubaï : « l’urbanisme intelligent » au service de la sécurité

Cyril Verb | | Technologie

Porteuse d’une politique dite de « ville intelligente », la police de Dubaï ne cesse de surprendre avec l’usage de matériels à la pointe de la technologie.

La dernière de ses acquisitions est une moto volante. Le monoplace qui peut fonctionner de manière autonome dispose de quatre (04) hélices permettant sa tenue dans les airs.

Mise au point par la société technologique russe Hoversurf, le Scorpion est capable de rouler à plus 64km/h pour une durée de trajet de 25 minutes d’autonomie. Sa capacité de charge est évaluée à près 273 kg.

C’est au Solon Gitex Technoloy, l’un des plus grands rendez-vous de l’innovation technologique, que la moto volante a été présentée au côté d’une autre acquisition de la police Dubaïote. Son fournisseur japonais Mikasa a également mis à sa disposition une moto électrique qui roule à une vitesse maximale d’environ 129 km/h sur le bitume, duquel elle ne décolle pas contrairement à sa cousine russe.

Un protocole d’accord a été conclu entre le russe Hoversurf pour la production de masse du Scorpion à Dubaï, explique Alexander Atamanov, son PDG. La police de Dubaï, qui de façon spectaculaire, abrite déjà des voitures de patrouille Lamborghini, des robots autonomes et des officiers androïds vient ainsi conforter sa place de pionnière de police digitale.

Une anecdote raconte que Dubaï, cité touristique et des affaires, est la seule ville au monde où vous pouvez laisser votre portefeuille en pleine rue et le retrouver intact avec son contenu.

 

Cyril Verb