Suivez Nous

Yodé et Siro : voici ce qui les divise !

100pour100culture | | Société

Complices sur scène, complices hors scène, le duo zouglou Yodé et Siro (Yes), est un modèle dans le milieu artistique ivoirien. Cependant, un seul sujet les divise : l’Asec et l’Africa.

Ils sont d’accord sur tout. Ou presque. En tout cas, le duo zouglou Yodé et Siro (Yes), est un modèle dans le showbiz ivoirien. Par leur comportement sur scène et hors scène. Leur complicité fait plaisir à voir. Mais attention, il y a un seul sujet sur lequel Yodé et Siro ne s’entendent pas du tout ! Alors là, pas du tout. C’est la rivalité “Asec-Africa”. Yodé est Africa “à mort”. Tandis que Siro est un “Actionnaire” indécrottable. Ils sont donc à couteaux tirés quand il s’agit de parler de leur club respectif. C’est le désaccord total. La pomme de discorde. «Vous savez, Siro est un ancien supporter de l’Africa. C’est à cause de l’arrivée des académiciens à l’Asec, au début des années 1990 qu’il est devenu Mimos. On se connait », lance Yodé.

Une révélation que ne partage pas du tout Siro. « Yodé ne dit pas la vérité. Il veut forcément que je sois supporté de l’Africa, comme lui. Or, je suis un mimos pur et dur. Chez nous, on est organisé. Notre président travaille. Grâce à lui, la Côte d’Ivoire a eu une belle génération de footballeurs avec les académiciens depuis les années 1990. C’est avec ces jeunes gens que nous avons joué le Mondial et gagné la CAN 2015. Yodé sait que nous sommes les meilleurs à l’Asec. Il discute pour rien », retorque-t-il.

Yodé revient à la charge : « l’Africa sports est un grand club et reste un grand. Les choses vont rentrer dans l’ordre. Car, l’aigle doit voler toujours très haut ».

Une vraie rivalité sportive et fair-play, entre deux hommes, deux artistes, qui règnent en ce moment au sommet du zouglou.

 

Éric Chasseur